Du vent, de la neige jusqu’aux genoux, des températures négatives… Et alors ? Lorsque l’on est bien équipé, tout cela n’empêche pas de faire de belles sorties en raquettes, bien au contraire ! Dans cet article, nous vous guidons dans le choix de votre tenue de raquette à neige pour que vous puissiez profiter de la montagne quel que soit le temps. Voici donc les 8 vêtements incontournables, listés de la tête aux pieds, pour faire des raquettes sans craindre la météo.

1. Un bonnet bien chaud pour protéger ses oreilles

Lorsqu’il fait froid, notre flux sanguin est redirigé vers les organes vitaux (notamment au niveau du tronc) au détriment des extrémités du corps. Nos oreilles, par exemple, sont moins irriguées et se refroidissent donc très vite. Un bon bonnet ou un cache-oreilles, est indispensable pour éviter la déperdition de chaleur à ce niveau.

Vous pouvez également utiliser la capuche de votre veste, mais le vent risque de s’y engouffrer très facilement. De plus, une capuche est bien moins pratique et confortable qu’un joli bonnet en laine ou doublé polaire.

tenue-de-raquette-à-neige7
tenue-de-raquette-à-neige6

2. Un t-shirt technique ou thermique qui évacue la transpiration

Ce n’est pas parce qu’il fait froid qu’on ne transpire pas. Pour randonner en raquette, mieux vaut éviter les t-shirts en coton qui ne permettent pas d’évacuer la sueur. Préférez les t-shirts techniques à manches longues. Composés de matériaux synthétiques et d’empiècements micro-aérés, ils sèchent plus rapidement lorsque vous transpirez afin que vous ne preniez pas froid.

Si vous êtes plutôt frileux, orientez-vous vers des sous-vêtements thermiques. Il s’agit de vêtements de première couche que l’on porte au contact direct de la peau. Leur composition chaude et respirante est conçue pour préserver le corps à la bonne température. Il en existe en matières synthétiques (polyester et polyamide notamment) ou en laine douce comme la laine de Mérinos.

tenue-de-raquette-à-neige2

3. Une seconde couche isolante pour se maintenir au chaud

Au-dessus de votre t-shirt, nous vous conseillons de porter un vêtement de seconde couche suffisamment épais et isolant pour vous maintenir au chaud. Il peut s’agir d’une polaire, d’un pull ou d’un sweatshirt de sport par exemple. Une doudoune fine est également une bonne option, notamment si vous souhaitez être parfaitement isolé du froid pendant vos balades en raquettes.

4. Une veste adaptée pour compléter sa tenue de raquette à neige

Pour compléter votre tenue de raquette, il vous faut une troisième couche. C’est cette veste qui va vous protéger de l’environnement externe comme les rafales de vent ou les chutes de pluie ou de neige.

Si le temps est plutôt clément, un simple coupe-vent pourra suffire. En revanche, si vous randonnez dans des conditions météo défavorables (températures extrêmes, précipitations, vents forts…), une veste softshell ou une veste de ski seront sans doute plus adaptées.

5. Des gants qui n’entravent pas la tenue des bâtons

Lorsque l’on fait de la rando-raquette, il est impossible de marcher avec les mains dans les poches ! C’est donc en toute logique que les gants font partie des accessoires nécessaires à la pratique des raquettes.

Ceux-ci doivent être suffisamment chauds pour vous éviter d’avoir froid aux mains, et assez polyvalents et confortables pour pouvoir tenir vos bâtons. Vos gants de ski feront parfaitement l’affaire !

Si vous avez les doigts qui ont tendance à mal supporter le froid, pensez également à enfiler une paire de sous-gants pour une protection supplémentaire.

6. Un pantalon qui résiste aux intempéries

Côté pantalon, plusieurs choix s’offrent à vous. S’il ne fait pas trop froid, un simple pantalon conçu pour la randonnée hivernale sera parfait. En revanche, pour des conditions plus extrêmes, il faudra penser à porter des couches supplémentaires.

En cas de précipitations, vous pouvez porter un surpantalon étanche qui vous protégera de la pluie et de la neige. Toutefois, les surpantalons retiennent l’humidité liée à la sudation. Si vous avez tendance à transpirer facilement, préférez les pantalons de randonnée déperlants équipés de poches d’aération que vous pouvez ouvrir pour évacuer l’humidité.

À savoir : certains pantalons de randonnée disposent de guêtres intégrées qui vous permettent de garder vos pieds bien au sec.

Si les températures sont très basses, sachez qu’il existe des leggings thermiques que vous pouvez porter sous votre pantalon. Tout comme les t-shirts thermiques, ils préservent la chaleur corporelle et sont respirants.

tenue-de-raquette-à-neige5
tenue-de-raquette-à-neige4

7. Des chaussettes chaudes : un must pour faire de la raquette !

Passons maintenant aux pieds avec un élément incontournable de votre tenue de raquette à neige : les chaussettes.

Choisissez-les montantes, chaudes et confortables. Vous pouvez porter des chaussettes de randonnée d’hiver ou des chaussettes de ski (si elles ne sont pas trop épaisses pour vos chaussures).

Côté textile, les chaussettes en matières synthétiques sont une bonne option, car elles évacuent bien l’humidité. Si vous préférez mettre l’accent sur la chaleur, ce sont les chaussettes en laine de Mérinos qui répondront le mieux à vos attentes.

Évitez cependant les chaussettes en coton qui ne sont pas adaptées aux activités hivernales comme les raquettes.

tenue-de-raquette-à-neige3

8. Des chaussures imperméables et montantes

Pour finir, vous vous demandez sûrement quelles chaussures porter pour faire des raquettes ? Il y a 3 paramètres à prendre en compte dans le choix de vos chaussures :

  • leur imperméabilité ;
  • leur respirabilité ;
  • la rigidité des semelles.

Commençons par l’imperméabilité. En raquettes, vos pieds sont souvent dans la poudreuse. Il vous faut donc des chaussures de marche à tige haute pour éviter que la neige ne s’invite à l’intérieur. Elles doivent aussi être dotées d’une membrane imperméable pour vous éviter d’avoir les pieds mouillés au bout d’un quart d’heure de marche.

Bien entendu, les chaussures imperméables sont moins respirantes que les autres. Toutefois, certaines sont équipées de membranes dites imper-respirantes, qui maintiennent les pieds au sec tout en évacuant l’humidité.

Pour faire des raquettes, mieux vaut opter pour des chaussures de rando aux semelles rigides. Si elles sont trop souples, vous aurez du mal à marcher correctement avec les raquettes.

Ce qu’il faut retenir pour choisir votre tenue de raquette à neige :

  1. Multipliez les couches de vêtements pour avoir une tenue chaude mais modulable lorsque vous faites des raquettes.
  2. N’oubliez pas que l’humidité peut venir de l’extérieur (précipitations) comme de l’intérieur (transpiration) : votre tenue doit donc être imperméable et respirante.
  1. Choisissez des chaussures qui vous permettent de rester au sec sans pour autant entraver le bon déroulé du pied.