La fermeture des remontées mécaniques ne doit pas vous empêcher de profiter de la neige ! Pour découvrir la montagne autrement, pourquoi ne pas faire des raquettes ? Si vous ne connaissez pas encore cette activité hivernale, voici 5 questions à vous poser avant d’essayer.

1. Est-ce que randonner en raquettes est difficile ?

Oui et non. Tout comme pour la randonnée classique, il existe des itinéraires faciles, et d’autres qui le sont moins.

Une chose est sûre, marcher en raquettes n’est pas particulièrement difficile si vous choisissez un parcours adapté à votre niveau. Les raquettes sont conçues pour permettre aux randonneurs d’avancer dans la neige facilement. Elles sont ergonomiques, légères, et leur utilisation est simple et accessible à tous, même aux enfants !

La rando-raquette est un loisir polyvalent. Elle peut être ludique et familiale sur des chemins balisés, et beaucoup plus fun et sportive lorsque l’on sort des sentiers battus. C’est le moyen idéal de partir à la découverte de la montagne en hiver.

faire-des-raquettes-TSL Snowshoes - 1219 - © TSL (1

2. Où faire de la raquette ?

faire-des-raquettes-TSL Snowshoes - 1219 - © TSL (

Partout où il y a de la neige ! Si vous débutez dans la pratique des raquettes, le plus simple sera de commencer par les sentiers balisés des stations de ski.

En effet, de nombreuses stations offrent désormais des itinéraires spécialement dédiés aux randonneurs en raquettes. C’est un excellent moyen de découvrir cette activité de manière sécurisée.

Les raquettes vous permettent également d’aborder la montagne sous un autre angle en sortant des sentiers balisés.

Vous pouvez pratiquer cette activité en moyenne montagne, voire même faire de la raquette alpine. Les plus aguerris pourront alors découvrir quelques beaux sommets enneigés, à condition de bien connaître la montagne et d’avoir le matériel nécessaire ( DVA, pelle, sonde …).

Si vous n’êtes pas très familier avec la montagne en hiver mais que vous souhaitez tout de même faire des raquettes hors des sentiers, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un guide professionnel !

3. Y a-t-il des techniques à connaître en raquettes à neige ?

La raquette à neige n’est pas une activité sportive particulièrement technique. Le talon étant mobile, le déroulé du pied n’est pas entravé par la raquette. La marche peut donc se faire de manière naturelle. Toutefois, il y a quelques petites astuces à connaître pour pouvoir profiter à fond de vos balades en raquettes.

À quoi servent les cales des raquettes ?

Les raquettes à neige sont souvent équipées de cales que vous pouvez utiliser lorsque la pente devient trop raide. Celle-ci, placée au niveau du talon, va permettre de garder votre pied plus ou moins à l’horizontale, même en dévers. Ainsi, vous aurez l’impression d’évoluer sur du plat, ce qui facilite grandement la progression montée.

Raquettes à neige : avec ou sans bâtons ?

Avec ! Les bâtons sont une aide précieuse en raquettes. Tout d’abord, lorsque l’épaisseur de neige est trop importante, les bâtons vous permettront de garder l’équilibre.

De plus, tout comme en randonnée pédestre, ils permettent de soulager vos genoux dans les descentes.

4. Comment bien s’équiper pour faire des raquettes ?

La pratique des raquettes requiert une tenue à la fois chaude et respirante. L’idéal est d’adopter la technique dite « système trois couches » composée de :

L’avantage des trois couches est que cette technique est modulable. Vous pouvez retirer la seconde couche si vous avez trop chaud, ou la troisième si vous n’avez pas besoin de protection imperméable.

Pour le bas, optez pour un pantalon de randonnée chaud et élastique pour pouvoir marcher confortablement avec les raquettes. Il en existe avec des guêtres intégrées qui permettent de garder les pieds bien au sec dans la neige.

Et en parlant de pieds justement, pensez à les préserver du froid avec des chaussettes adaptées. Des chaussettes montantes sont indispensables. Si vous avez les pieds qui ont tendance à transpirer facilement, choisissez de préférence des chaussettes en fibres naturelles comme la laine de Mérinos. Elles isolent parfaitement du froid mais sont plus respirantes que les chaussettes 100 % synthétiques.

Côté chaussures, préférez-les montantes, chaudes et étanches (équipées d’une membrane type Gore-Tex par exemple). Si leur semelle est assez rigide, vos après-skis peuvent également suffire pour de petites balades en raquettes sans difficultés techniques.

faire-des-raquettes-TSL Snowshoes - 1219 - © TSL

5. Vaut-il mieux acheter ses raquettes à neige ou les louer ?

Pour débuter en raquette à neige, vous pouvez commencer par louer votre matériel. Cela vous permettra de vous initier à ce sport avec un investissement moindre. En revanche, dès que votre pratique commence à devenir plus régulière, l‘achat de raquettes devient indispensable.

Sur le plan économique tout d’abord, cela vous reviendra moins cher que de les louer à chaque fois. Ensuite, cela vous permettra également de choisir le modèle de raquettes le plus adapté à votre pratique et à votre morphologie. Enfin, vous n’aurez pas besoin de refaire le réglage de la pointure et des sangles de serrage à chaque sortie.

Avoir ses propres raquettes, c’est aussi plus de liberté ! Vous n’avez pas besoin de rentrer à heure fixe pour rendre votre matériel et vous pouvez ainsi profiter davantage de vos excursions.

faire-des-raquettes-TSL Snowshoes - 1219 - ©TSL

3 points-clés à garder en tête pour faire des raquettes :

  1. Faire des raquettes, ce n’est pas moins fun que faire du ski… Et en plus, cela permet de découvrir la montagne autrement !
  2. Un bon équipement et des vêtements chauds et respirants sont indispensables, surtout si vous décidez de partir hors des sentiers balisés.
  3. Pour pratiquer la raquette à neige, il est préférable d’acheter votre propre matériel plutôt que de le louer afin de profiter de la montagne à volonté.