Ça y est, le grand jour est arrivé ! Vous avez choisi votre snowboard ainsi que vos boots et vous bouillonnez d’impatience à l’idée de les tester.

Il ne vous reste plus qu’une étape essentielle pour un rider débutant : le réglage des fixations sur la board. Pour éviter les mauvaises postures, les risques de chute et les blessures, il est indispensable de savoir comment régler ses fixations de snowboard. Cela conditionnera également vos performances.

Dans cet article, nous vous donnons tous nos conseils et astuces pour un réglage de fixation de snowboard en 5 étapes faciles et rapides. Après seulement quelques minutes de montage, vous pourrez multiplier les sessions de glisse et les sensations fortes en toute sécurité.

Réglage-fixation-de-snowboard -5-etapes-snow-k2
Réglage-fixation-de-snowboard -5-etapes-choisir-et-reglage

Ėtape 1 : Orienter correctement sa planche

La grande question que tout bon débutant en snowboard doit se poser : goofy ou regular ?

Cette première étape va déterminer votre sens de glisse et donc l’orientation de votre board.

Si vous êtes goofy, votre pied droit sera à l’avant de votre board et le pied gauche à l’arrière. Si vous êtes regular, ce sera tout simplement l’inverse !

Comment déterminer si vous êtes goofy ou regular ? Vous pouvez identifier votre pied d’appel, celui que vous préférez utiliser pour faire une impulsion lors d’un saut sur une jambe par exemple.

Aussi, vous pouvez essayer de tourner sur vous-même : Si vous préférez tourner sur la gauche, alors essayez d’abord en position regular. Si vous préférez sur la droite, essayez en goofy. Dans tous les cas, Il n’y a vraiment pas de science exacte !  Le mieux reste de tester les deux sur votre planche de snow et choisissez la position dans laquelle vous êtes le plus à l’aise.

Pour être certain de tenir son board dans le bon sens, prenez les écritures comme point de repère. À la verticale, l’avant de votre planche est vers le haut lorsque l’écriture est à l’endroit.

Enfin, si vous achetez une planche asymétrique, la carre la plus agressive (comprenez avec la courbure plus importante) sera votre carre back (côté talon). Le bon sens de la planche dépend alors de votre position goofy ou regular et non de l’avant (le nose) ou de l’arrière (tail).

Ėtape 2 : Choisir les bonnes fixations de snowboard

Bien choisir les fixations pour un snowboard ne s’improvise pas ! Avec les bonnes fixs, vous aurez un meilleur contrôle de votre board et plus de précision.

Il existe différents types de fixations de snowboard :

  • les fixations rapides (très pratiques, à chausser par l’arrière) ;
  • les strap-in (les plus courantes, à chausser par l’avant) ;
  • le Step On® de Burton (un nouveau système révolutionnaire sans aucun strap).

Pour choisir le bon modèle de fixations de snowboard, vous devez tenir compte de votre pratique. Prenez des fixations :

  • souples pour une meilleure liberté de mouvement en freestyle ;
  • polyvalentes avec un flex intermédiaire pour du all-mountain ;
  • rigides pour du freeride, surtout pour les experts de la glisse et les amateurs de vitesse.
Réglage-fixation-de-snowboard -5-etapes-homme

Enfin, vérifiez la compatibilité du disque de fixation avec le système d’inserts sur votre board :

  • 2×4 et 4×4 (système le plus courant, avec deux rangées d’inserts espacés de 2 ou 4 centimètres) ;.
  • Channel System ou ICS (avec une encoche sur la planche pour orienter et espacer les fixations à votre guise) ;
  • Burton 3D Insert Pattern (système le plus rare avec 8 inserts à l’avant et à l’arrière).

Notez que les mini disques ne sont compatibles qu’avec les inserts 4×2 et non 4×4, et sont en général compatibles avec le Channel System de Burton. Enfin, les fixations Burton EST sont quant à elles seulement compatibles avec le Channel System (il n’y a alors pas de disques et le serrage des fixations se fait sur les côtés).

Ėtape 3 : Définir l’écartement des fixations (stance)

Pour un parfait réglage de fixations de snowboard, vous devez positionner vos fixs sur votre planche puis adapter l’écartement entre chaque pied (le « stance » dans le jargon des snowboarders).

Posez vos disques de fixation comme souhaité sur votre planche (sans les visser) puis placez vos bottes à l’intérieur des fixations. Veillez à centrer les boots de snowboard : elles doivent dépasser autant à l’avant qu’à l’arrière de vos fixations.

Sur toutes les planches, des repères standards vous donnent des indications pour bien régler l’écartement. Vous devriez commencer par essayer la planche avec ce « stance de référence » puis ajuster l’écart en reculant ensuite la fixation arrière ou avant pour augmenter ou réduire le stance.

Pour enchaîner les courbes sur piste damée, le stance sera plus court. Pour du freestyle, le stance sera plus large afin de garantir une meilleure stabilité sur le board. Optez pour un stance plutôt centré si vous débutez en snowboard.

Réglage-fixation-de-snowboard -5-etapes-types-fixation
Réglage-fixation-de-snowboard -5-etapes-choix-fixations

Ėtape 4 : Déterminer l’angle des fixations

Afin de bien régler les fixations de snowboard, vous devez ensuite déterminer l’angle des fixations grâce aux graduations sur le disque :

  • Freestyle : +15° à l’avant et -15° l’arrière (ou +12° et -12°) avec des pieds positionnés en « canard » ;
  • All-mountain : +15° pour le pied avant et -6° ou -9° pour l’arrière ;
  • Freeride : +15° à l’avant et à l’arrière pour carver avec de très bons appuis.

Si vous êtes débutant, nous vous conseillons de régler vos fixs avec un angle de +15° sur le pied avant et de 0 à l’arrière. Vous pourrez par la suite ajouter de l’angle à l’arrière pour faciliter votre progression en switch (dans le sens inverse).

Réglage-fixation-de-snowboard -5-etapes

Ėtape 5 : Faire les derniers réglages de fixation de snowboard

Pour cette dernière étape, vous devez régler :

  • les straps (les sangles qui maintiennent la botte dans la fixation) ;
  • le spoiler (la partie qui appuie contre le bas de votre mollet) ;
  • la gas pedal (la partie sur laquelle l’avant de votre pied vient appuyer).

Pour retenir correctement vos boots, les straps doivent être centrés une fois qu’ils sont bien serrés.

Si vous vous destinez à du freeride et que vous cherchez à carver sur la poudreuse, n’hésitez pas à bien incliner vos spoilers par rapport à la verticale. Vos muscles seront davantage sollicités mais votre planche sera plus réactive. Si vous ridez en snowpark, adoptez une position neutre pour plus de stabilité et de confort.

Enfin, pour bien régler la gas pedal du snowboard, faites attention à ne jamais trop dépasser de votre planche.

Vous avez terminé vos derniers réglages de fixation de snowboard ? Vous pouvez désormais finaliser votre montage et visser les fixations sur le board. Dernier conseil : veillez à utiliser un tournevis cruciforme et non une visseuse.

Trois points clés à retenir pour un bon réglage de fixations de snowboard :

  1. Le réglage de fixation de votre snowboard se fait toujours en fonction de votre pratique (freeride, freestyle ou polyvalente) ;
  2. Vous devez déterminer le stance et l’angle avant de visser vos fixations sur la planche ;
  3. Après avoir acquis un peu de pratique en ridant, vous pourrez faire évoluer vos réglages en fonction de votre technique et de vos sensations de glisse.

PS : Pensez à revisser de temps en temps vos fixations et bon ride !

5/5 - (4 votes)