GR20 Corse -10 commandements pour réussir

10 conseils pour réussir son GR20 en Corse

partagez cet article

GR20 : 175 kilomètres et 12 607 mètres de dénivelé au coeur de la montagne séparent Calenzana de Conca. Parcourir ce sentier de Grande Randonnée aussi difficile que magnifique ne s’improvise pas, et chaque année, de nombreux randonneurs se « cassent les dents » sur ce massif montagneux très exigeant. Romain Hurtault est préparateur physique auprès de sportifs professionnels depuis plus de 8 ans.

Ce passionné de trail et de sport de montagne travaille auprès des équipes de France de ski. Pour lui, la clé de la réussite du GR20 est en grande partie dans la préparation ! Il nous livre ici 10 commandement à respecter pour ne pas se planter.

 

Se fixer des objectifs à sa portée pour prendre du plaisir

 

Le GR20 est accessible à tous. Néanmoins, pour prendre du plaisir sur les chemins corses, il faut se fixer des objectifs cohérents en fonction de son niveau. Certains préféreront le faire en 16 étapes (parcours traditionnel), d’autres, plus sportifs, pourront doubler voire tripler les étapes pour le faire en 5 jours.

 

S’entraîner régulièrement

 

Il est conseillé de s’entraîner régulièrement les 8 à 12 semaines avant votre départ. C’est le temps nécessaire pour accumuler suffisamment d’entrainement pour se donner toutes les chances de venir à bout de ses objectifs dans les meilleures conditions. Un minimum de 2 entraînements par semaine est conseillé. Cette fréquence augmentera à 3, 4 voire 5 entraînements par semaine en fonction de votre recherche de performance.

 

Varier les contenus d’entraînement

 

Vous pouvez varier vos parcours, les longueurs et intensités de séances et les sports pratiqués. Cela vous permettra de ne pas créer de monotonie ou de lassitude et de garder du plaisir. La variation est également une clé de la progression quand on parle d’allure. Néanmoins, si vous avez peu de temps à consacrer à l’entrainement, allez à l’essentiel et préférez le travail spécifique (ici en l’occurrence la randonnée ou le Trail).

 

GR20 : Un entraînement progressif

 

N’essayer pas de brûler les étapes. Une séance en entraîne une autre et s’appuie sur la dernière pour vous faire progresser.

 

Récupérer, c’est aussi s’entraîner

 

Prévoyez des périodes de récupération dans votre planification d’entraînement. C’est essentiel pour que le corps et la tête enregistrent le travail effectué et vous permettent de continuer de progresser. Important : consacrez les 10 jours avant votre départ à la récupération, afin d’arriver dans les meilleures conditions de fraîcheur physique en Corse.

 

Mettez-vous au gainage et au renforcement musculaire

 

L’accumulation des montées et des descentes, la technicité de certains passages, le poids de votre sac vont vous imposer des contractions musculaires importantes pendant votre périple Corse. Préparer vos muscles spécifiquement pour limiter l’impact de ces contractions sur votre état de forme général.

Pour ne pas vous coucher lors du GR 20 (selon différentes sources un randonneur sur deux abandonne en cours de route), le gainage n’est pas à négliger lors de vos entraînements

 

Testez votre matériel

 

Avant de partir, il est conseillé de tester tout son matériel pendant vos séances d’entraînement. Cela peut vous éviter de bien mauvaises surprises une fois sur place (chaussures trop petites ou qui créent des ampoules, veste pas assez chaude, short ou t-shirt qui frottent sur la peau). Choisissez un matériel performant pour réussir votre trek !

 

Prendre soin de soi

 

Une fois sur place, prenez soin de vous entre les étapes pour repousser le plus possible l’apparition de la fatigue. Un bon réveil musculaire le matin, une alimentation riche et saine et un retour au calme les soirs permettront à votre corps de mieux supporter l’accumulation des efforts.

 

Voyager léger mais utile

Ne chargez pas votre sac d’affaires inutiles ou superflues. Au contraire, privilégiez les éléments indispensables (eau, nourriture, téléphone portable). Vous allez passer de nombreuses heures avec lui, donc pensez « utile » en le préparant pour optimiser le poids de votre sac à dos. •

 

Bon trek à vous !

5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez