Pistes ski 3 vallées

Le domaine skiable des 3 vallées

partagez cet article

La somme de tous ses avantages fait des 3 vallées le domaine skiable d’avenir. Le plus grand domaine skiable du monde ne l’est pas seulement par la taille, mais aussi par la modernité de ses infrastructures, sa capacité à être toujours au top de l’innovation, son attention portée au respect de l’environnement… Démonstration.

 

L’art du damage au 3 vallées

 

70 dameuses entretiennent chaque soir de 17h à minuit, puis de minuit à 7h du matin, les 600km de pistes qui forment le plus grand domaine skiable du monde. Les chenillettes utilisent de l’huile hydraulique biodégradable pour diminuer leur impact environnemental, et la société S3V (opérant sur Courchevel, La Tania et Méribel-Mottaret) possède même l’une des premières machines hybrides diesel et électrique qui se recharge en électricité à la descente. Sur les pistes, un travail de titan est réalisé chaque hiver : À Méribel, une seule machine de damage effectue 1000 à 1200 h de travail par saison. 35 200 h : le nombre d’heures de travail effectuées par les 25 machines d’entretien que comptent les domaines des Menuires/Saint Martin et de Val Thorens !

Entre décembre et avril, 410 000 km sont parcourus par les 32 engins de damage qui entretiennent les pistes de Courchevel, la Tania et Mottaret ! Les 3 machines d’Orelle ont effectué quant à elles 22 100 km durant la saison 2016/17.

 

La neige au 3 vallées ? Une Culture

 

Dans Les 3 Vallées, 2 383 enneigeurs couvrent 49% du domaine. Une neige de culture uniquement composée d’eau et d’air qui, couplée aux 3,65m de neige naturelle tombée en 2017 (85% des pistes sont situées au-dessus de 1800m), garantie un enneigement optimal de l’ouverture à la fermeture de la saison. Afin de continuer d’entretenir ce réseau le plus puissant au monde, Les 3 Vallées innovent chaque année. Par exemple, cette saison, Les Menuires et Saint Martin de Belleville remplacement 20% de leur parc d’enneigeurs par des appareils dernière génération consommant 20 fois moins d’air pour la même quantité de neige produite.

 

Des remontées mécaniques 3.0

 

Depuis de nombreuses années, les sociétés de remontées mécaniques des 3 Vallées s’efforcent de proposer des solutions alliant confort, débit, rapidité et environnement.

 

Remontées mécaniques Courchevel

 

Ainsi en 30 ans, Les 3 Vallées ont diminué de moitié l’impact visuel des remontées mécaniques tout en augmentant fortement le débit et le confort des skieurs transportés. Sur l’ensemble du domaine, les énergies renouvelables sont utilisées pour faire tourner les remontées mécaniques, notamment l’eau turbinée des barrages ou l’énergie solaire.

 

3 vallées : des journées d’enfer sur des pistes de velours

 

600 kilomètres de pistes, vous sentez bien que c’est énorme mais vous n’arrivez pas tout à fait à visualiser ce que cela peut représenter ? Si on vous dit que cela correspond à 45 000 hectares, 4 fois la superficie de Paris. c’est mieux !? Ou alors que le dénivelé cumulé surpasse les fantasmes des skieurs du monde entier puisqu’il équivaut à 62 000m, soit 7 fois les pentes de l’Himalaya, ça vous parle !? En tout cas, sachez que cette immensité ne rime aucunement avec difficulté : dans Les 3 Vallées, le ski est adapté à tous les niveaux avec 16% de pistes vertes, 41% de bleues, 32% de rouges et 11% de noires. Soit la moitié du domaine accessible aux débutants et aux enfants. Un domaine, des zones ludiques !

 

 

Aujourd’hui, la pratique du ski se veut ludique et adaptée à tous. Partout sur le domaine skiable des 3 Vallées fleurissent des snowparks, zones ludiques et autres villages ou apprendre le ski aux plus petits.

  • Le Village des enfants de Courchevel 1850, installé sur 5 hectares, est un véritable domaine dédié à l’apprentissage du ski. Scénarisé sur le thème médiéval, il accueille les enfants de 18 mois à 5 ans qui évoluent entre château de conte de fées, télébenne aux couleurs de la mascotte Drago, cabanes dans les bois…
  •  Sur les pistes de Méribel, les débutants se retrouvent au Village des Inuits, accessible via le téléski gratuit de l’Altiport. Deux animateurs sont présents sur place toute la saison et proposent de nombreuses animations : pêche mystère, golf sur neige, chocolat chaud, chamboule-tout, toile d’araignée…
  • Les freestylers les plus aguerris comme ceux qui ont envie de se lancer prennent la direction du snowpark de Val Thorens, sur le secteur des Plateaux. 70 000m2 de tables, rails, boxes, hips-quarter et jump air sont adaptés au niveau de chacun et permettent à tous de s’envoyer en l’air ! C’est aussi le lieu de rendez-vous des nombreux contests et évènements de l’hiver.
  • Aux Menuires, les adeptes des nouvelles glisses et de freestyle ont leur espace dédié : le BK Park, la zone ludique de la Becca. Avec ses zones de jeux pour petits et grands, c’est l’endroit idéal pour se défier en famille ou entre amis, sur le boardercross ou le long des Montagnes russes. Un dispositif gratuit permet de repartir avec la vidéo de son passage sur la zone ludique.

 

Ces 4 zones ne sont qu’une infime sélection de tout ce que les stations offrent à leurs skieurs : zones Easy rider, Liberty Ride, piste de skicross Jean-Fred Chapuis, Family Park, Moon Park, DC Area, Yéti Park, Jardins d’enfants dans toutes les stations… à vous de partir à leur découverte !

Quelques exemples de démarches Environnementales aux 3 vallées

  • Grâce à une politique QSE (Qualité Sécurité Environnement), la SETAM à Val Thorens a obtenu en octobre 2007, en plus de la  certification ISO 9001 (qualité), les certifications ISO 14 001 (environnement) et OHSAS 18 001 (sécurité du personnel).
  • La SEVABEL (Menuires et de Saint-Martin-De-Belleville) et MERIBEL ALPINA utilisent de l’électricité française 100% renouvelable.
  • La S3V a mis en place sur les nouvelles remontées mécaniques des moteurs asynchrones qui limitent la consommation d’électricité avec un suivi par compteur spécifique.
  • De plus, le domaine skiable se dote chaque année de nouvelles remontées toujours plus performantes. Ainsi 2017/18 verra l’arrivée de la nouvelle télécabine de l’Ariondaz à Courchevel Moriond (moins de 7 minutes de montée contre 10,5 auparavant), du nouveau télésiège Roc de Tougne 6 places à Méribel- Mottaret en remplacement de 2 téléskis difficiles, ou encore la nouvelle télécabine sur le secteur Moraine à Val Thorens, avec des cabines de 10 places assises à l’embarquement facile et sécurisé.

 

Alors ? C’est parti ?

 

 

5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

21 Partages
Partagez21
Tweetez
Enregistrer
Partagez