Si vous êtes passionné de snowboard, nul besoin de remontées mécaniques, de raquettes ou de mini-skis pour gravir les plus beaux sommets enneigés ! Bien qu’il s’agisse d’une pratique encore minoritaire, le splitboard connaît un réel essor chez les férus de glisse depuis les années 1990. Cette planche de snowboard que l’on peut séparer en deux (voire plus selon le modèle) permet d’avoir des skis de randonnée en montée, et un snowboard classique en descente après réassemblage. Le snowboard de randonnée ou snowboard backcountry cherche ainsi à s’émanciper des domaines skiables pour profiter en toute liberté de paysages grandioses et fraîchement immaculés en hiver. 

Sensations de ride, facilité d’utilisation ou encore compromis montée/descente : les avis sur le splitboard sont-ils si positifs ? Y a-t-il un réel avantage à acheter un splitboard pour vos excursions en montagne ? Ekosport vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette activité sportive de plus en plus tendance chez les amateurs de freeride.

Faut-il acheter un splitboard ?

À la fin des années 1980, lorsque les premiers splitboards ont fait leur apparition, les adeptes de la randonnée en snowboard optaient pour une solution très rudimentaire : fabriquer son splitboard. Ils coupaient leur planche de snowboard en deux puis réalisaient des fixations artisanales pour assembler les deux parties entre elles. 

Quelques années plus tard, les premiers fabricants de splitboard commercialisent leurs modèles pour remplacer ces « splitboard maison » aux performances limitées, avec des carres sur chaque côté des planches pour faciliter l’ascension. Forts de leur savoir-faire technique et de leur capacité d’innovation, des marques comme Rossignol, Salomon ou Jones proposent désormais des planches de split ultra-réactives et toujours plus légères pour faciliter la progression sur tous types de neige.

Au moment de choisir son splitboard les possibilités sont ainsi nombreuses, mais les comparatifs et les avis sur les splitboards permettent de trouver facilement un modèle adapté à son profil et à ses besoins.

splitboard

Acheter un splitboard au lieu de le fabriquer soi-même reste un investissement assez coûteux. Toutefois, il est possible d’acheter un pack splitboard pour recevoir l’ensemble de l’équipement en une seule fois pour pas cher. De quoi s’éclater en split-rando tout en économisant sur le prix de la board, du kit de montage et des fixations.

Sensations de ride, facilité d’utilisation ou encore compromis montée/descente : les avis sur le splitboard sont-ils si positifs ? Y a-t-il un réel avantage à acheter un splitboard pour vos excursions en montagne ? Ekosport vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette activité sportive de plus en plus tendance chez les amateurs de freeride.

Le principal avantage du splitboard : la liberté d’explorer des spots inédits en montagne

Plus qu’une simple discipline sportive dans l’univers du snow-alpinisme, le splitboard traduit un véritable état d’esprit. Celui-ci est orienté vers la recherche de grands espaces dans des lieux reculés, pour plus de liberté et de plaisir. L’objectif des splitboarders : faciliter la rando en snowboard grâce à un matériel polyvalent et plus pratique à transporter hors des sentiers balisés. Une véritable révolution pour le snowboard !Dans un pur esprit backcountry, le splitboard a permis de renouveler la pratique du snowboard en rappelant les fondements de ce sport de montagne : l’amour de la poudreuse et la soif de liberté. Il s’agit donc d’une pratique plus authentique de la glisse.

Que vous soyez débutant, confirmé ou expert, le surf de randonnée reste un sport d’hiver fun et ludique pour explorer plus facilement les pentes vierges. Toutefois, maîtriser les bases du split et connaître ses aspects techniques n’est pas suffisant. Une virée en splitboard reste moins accessible que le snowboard car on progresse en milieu reculé et plus sauvage. 

Les avis sur le splitboard sont unanimes : le snow backcountry requiert une bonne condition physique et un réel savoir-faire en matière de hors-piste. S’éloigner des stations de ski et des remontées mécaniques nécessite en effet de :

  • connaître les règles de sécurité en montagne ;
  • choisir un itinéraire adapté à son profil et à sa forme physique ;
  • savoir évaluer les conditions d’enneigement et les paramètres météo.

Pour compléter votre matériel de splitboard, il faudra donc s’équiper avec différents dispositifs de sécurité en cas d’avalanche : DVA, sonde, pelle ou encore sac airbag font partie des indispensables pour profiter de la montagne en toute sérénité.

Par ailleurs, pour débuter en splitboard, il peut être judicieux de commencer par de petites randonnées faciles et de vous faire accompagner par un professionnel de la montagne.

faire-du-splitboard

Splitboard : les avis sur le compromis montée/descente

Tous les avis sur le splitboard soulignent l’un des aspects essentiels de cette discipline hivernale : le compromis montée/descente. Avec un peu de pratique, la planche splittée est facile à manier pour le passage en mode montée ou en mode descente. Le « splitage » de la planche (montage et démontage du splitboard) repose essentiellement sur le système de fixations de splitboard, à rail ou à levier.

En montée, le splitboard permet d’explorer les plus beaux spots hivernaux avec un sac à dos plus léger, puisque la planche de snowboard est déjà à vos pieds ! Vous profitez de superbes paysages dans des lieux paisibles en haute montagne car très peu fréquentés. Sur terrains difficiles ou glacés, vous pouvez utiliser des couteaux pour splitboard qui vous confèrent une meilleure traction et qui sécurisent également votre ascension.

Une fois au sommet, quelques minutes suffisent pour enlever vos peaux de phoque, démonter vos fixations, ranger vos bâtons de skis repliables dans votre sac puis assembler votre splitboard. 

Si le splitboard en deux parties reste moins efficace que des skis de rando pour gravir les sommets assez raides, le système en 3 ou 4 parties permet de moins se fatiguer et d’être plus rapide pour l’ascension. Avec une planche splitté en deux parties, la montée n’en reste pas moins agréable et sera suivie d’un magnifique run en descente ! Pas besoin de transporter des skis d’approche ou des raquettes sur votre dos : vous pouvez tranquillement dévaler les pentes enneigées et laisser les premières traces sur la poudreuse. De quoi savourer tout le dénivelé que vous avez parcouru !

splitboard-avis

3 points-clés à retenir concernant les avis sur le splitboard :

  1. Le splitboard permet d’accéder plus facilement à de nouveaux terrains de jeu, loin de la foule sur les pistes damées ou les télésièges… Une véritable aubaine pour les snowboarders en quête de nature sauvage et de liberté !
  2. Plus exigeant que le snowboard en station, le splitboard nécessite une certaine expérience du hors-piste et un équipement de sécurité.
  3. Une sortie en splitboard vise la recherche de plaisir et l’accessibilité de spots inédits plus que la performance.
5/5 - (6 votes)