Chamrousse et son patrimoine naturel exceptionnel vous attendent pour vos vacances à la montagne. Que vous ayez besoin de vous ressourcer, de découvrir de nouveaux horizons ou de profiter de vacances sportives, vous êtes au bon endroit ! Plus besoin de partir à l’autre bout du monde pour profiter des 7 merveilles, retrouvez dès à présent tous les détails de ce patrimoine naturel exceptionnel et les activités à ne surtout pas manquer cet été

Lacs Robert, un air de scandinavie à Chamrousse

Un décor majestueux invitant à la contemplation et pourquoi pas au bivouac. Si près de la vallée et à la fois déjà haut dans la montagne. La roche a pris le dessus sur la végétation mais les rhododendros persistent pour notre plus grand plaisir. À l’origine les lacs Robert étaient un lac de surcreusement glaciaire (l’augmentation de l’épaisseur de la glace provoque le ralentissement de son écoulement, puis exerce une pression sur les roches pour former une cuvette).

Randonnée_couple©Images-et-reves (14)

Puis au fil du temps, cet unique lac se divisa en deux puis trois parties, dont l’assèchement quasi-total fut constaté, dans les années 50. Ces lacs sont alimentés par la fonte des neiges et pour les deux plus petits par la source des Trois Fontaines.
Le nom « Robert » signifierait les moutons, autrement dit, les lacs où ils se désaltèrent. Aujourd’hui encore, il est possible de rencontrer le berger et son troupeau autour des lacs Robert pendant la saison estivale.

Durée : 1h40 depuis Chamrousse 1650 et 45 minutes pour faire la boucle des lacs.

Lac Achard, un air de montagne rocheuse canadienne

Une randonnée facile pour partir à la découverte des arbres remarquables de Chamrousse. Les centenaires pins à crochet se sont fait une place au milieu des rochers et veillent désormais sur ce lieu protégé et ses promeneurs. Faune et flore évoluent ensemble dans cet environnement exceptionnel.

paysage@images-et-reves.fr (25)

Ce lac a un privilège très rare, probablement unique en France, celui d’être dans un milieu boisé qui va se clairsement avec l’altitude (jusqu’à 2200m environ). C’est ce qui confère au lieu un charme si particulier, sans parler de son harmonieuse configuration, bien visible en montant du col de l’Infernet.

Durée : 1h depuis Chamrousse 1750.

La Croix, un des plus grands belvédères des Alpes

Située à 2250m d’altitude, la Croix de Chamrousse surplombe la station et la vallée grenobloise. Elle est accompagnée d’une station météo, la troisième plus haute d’Europe. L’histoire de la monumentale Croix est méconnue mais elle n’en est pas moins l’un des lieux emblématiques de Chamrousse. Elle date du 17e siècle et était autrefois en bois. À ses pieds, des médailles romaines avaient été découvertes.

Vue Recoin depuis La Croix ©Ann David (2)

Très prochainement, il sera possible de se promener sur le terre-plein de La Croix et de vivre une expérience unique: découvrir les futurs aménagements de manière digitale par l’intérmédiaire de son smartphone. Ainsi, la passerelle himalayenne et le pas dans le vide seront visibles de façon inédite et exclusive par les promeneurs.
Un restaurant d’altitude permet de profiter de la vue en terrasse et de s’y poser après une balade.

C’est aussi le lieu où se rendre pour prendre de la hauteur et admirer les couchers de soleil, les nuits étoilées et la vallée illuminée.

Durée : 7 minutes en télécabine depuis Chamrousse 1650 ou 1h45 depuis Chamrousse 1750.

Cascade de l’Oursière, puissance naturelle de l’eau

Chamrousse-Cascade de l'Oursière ©Fanny Latronico (47)

Autrefois très prisée par les curistes au début du 19e siècle, les cascades successives en font le lieu le plus rafraîchissant du coin.

 

Entre lacets ombragés et cours d’eau vertigineux, cette randonnée est idéale par temps chaud.

 

Les ruines de l’ancien chalet-hôtel de l’Oursière sont encore apparentes juste avant d’arriver à la cascade finale de 80m de haut.

 

Durée : 1h30 depuis la Gafe (près des Seiglières)

Plateau de l’Arselle, des airs de petit Canada

Des airs de petit Canada, une tourbière et un plateau fleuri, c’est le Plateau de l’Arselle. Cet écrin boisé est bordé par le Taillefer et un vent de liberté y souffle. À découvrir à cheval, à pied, ou en cross-country cet espace naturel sensible est le lieu de l’évasion XXL.

Durée : 1h15 pour faire le tour

paysagearselle@images-et-reves.fr (3)

GR738 de Chamrousse au refuge de la Pra, rien à envier aux plus grands itinéraires

Envie d’une randonnée au décor changeant ? La haute traversée de Belledonne c’est un défi à relever sur plusieurs jours. Mais il est aussi possible de découvrir le sud de ce massif en partant depuis Chamrousse pour un ou deux jours. Les pâturages croisent les remontées mécaniques, tourisme et pastoralisme partagent l’espace.

Pra_été 2015©Caroline Meyer(80)

Le sentier jusqu’au refuge de la Pra alterne entre mares et clairières. Mais ce sont surtout les lacs aux eaux cristallines qui rendent cette randonnée exceptionnelle. Autrefois chalet-hôtel, le refuge était très populaire auprès des randonneurs et grimpeurs. Désormais réhabilité à neuf, il accueille 90 couchages en été.

Durée : 3h depuis La Croix de Chamrousse

Les Seiglières, un site pédagogique protégé

Sur la route qui mène à Chamrousse, un petit étang tranquille se cache.

Il laisse place à un paysage préservé et exceptionnel à découvrir et surtout à connaître pour mieux l’apprécier et le respecter.

La faune et la flore y sont diversifiées.

 

Papillons, libellules, grenouilles, crapaud et chauve-souris cohabitent près de fougères des marais.

Pour les familles, des circuits sont proposés pour découvrir cet environnement.

Chamrousse-Marais_Seiglières_1©OT Uriage-2