C’est le premier équipement cycliste auquel on pense lorsqu’on débute le vélo : le casque de protection. S’il n’est pas obligatoire pour pratiquer ce sport outdoor, il n’en reste pas moins indispensable car il assure la sécurité du cycliste à la suite d’une glissade ou d’une mauvaise chute. En cas d’accident, si votre deux-roues se renverse ou si vous passez par-dessus le guidon, il peut carrément vous sauver la vie ! Que vous pédaliez en milieu urbain, hors agglomération ou en pleine nature, le casque de vélo est donc un accessoire incontournable pour rouler en toute quiétude. Ekosport vous explique la différence entre un casque de vélo route et un casque de VTT, puis vous donne quelques conseils pour choisir un casque de vélo adapté à votre profil.

femme-sécurité-casque-vélo-vtt
femme-vélo-vtt-casque-giro

Un équipement cycliste obligatoire pour la sécurité à vélo

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le port du casque de vélo n’est pas obligatoire sur la voie publique, sauf pour les enfants de moins de 12 ans et les passagers d’un siège enfant. Cependant, faire du vélo sans porter de casque est totalement déconseillé car cela présente de nombreux risques en termes de sécurité.

Le casque de cyclisme a pour objectif de protéger votre tête en cas de chute ou de collision avec un élément extérieur. Ce type d’accident peut provoquer un traumatisme crânien et entraîner des lésions plus ou moins graves. Par ailleurs, le danger à vélo est d’autant plus grand si vous pratiquez cette activité sportive dans le cadre d’une course de vitesse, avec un vélo à assistance électrique (VAE) qui va plus vite qu’un vélo classique ou lors d’une excursion sur chemins difficiles.

sécurité-en-vélo-route-avec-casque

Notez que votre casque cycliste a une durée d’utilisation limitée. C’est un équipement qui doit être renouvelé tous les 5 ans maximum afin de garantir une sécurité optimale à vélo.

Il est également nécessaire d’acheter un nouveau casque de protection :

  • s’il subit un choc (avec ou sans trace d’impact) ;
  • s’il présente des détériorations visibles ou un quelconque dommage apparent (une petite fissure ou une sangle déchirée par exemple) ;
  • en cas d’inconfort ou de changement de discipline cycliste.

S’équiper avec un casque homologué vélo en parfait état et disposant de la certification européenne (norme EN-1078) est donc une priorité pour tous les cyclistes, sans exception.

Casque de vélo route et casque de VTT : quelle différence ?

Tous les casques de cyclisme disposent d’une anatomie similaire : une coque externe, un rembourrage de protection interne et des sangles de maintien. Cette structure permet  d’absorber efficacement les chocs et garantit un maximum de confort aux sportifs.

Néanmoins, il existe deux grandes familles de casques de protection pour faire du vélo : le casque de vélo route et le casque de VTT. Il est important de choisir un casque adapté à sa discipline cycliste. L’objectif : optimiser son confort mais aussi ses performances sportives. De même, les contraintes en termes de sécurité ne sont pas les mêmes selon votre pratique du deux-roues.

securité-casque-vélo-bien-choisir
homme-sécurité-casque-vélo-vtt

Le casque de vélo route a été spécialement conçu pour favoriser l’aérodynamisme du coureur ou du grimpeur. Il est synonyme de ventilation, c’est pourquoi il comporte davantage d’aérations. Le design, la forme, le poids, les matériaux de fabrication et les différentes finitions sur le casque sont alors intimement liés à la pratique du vélo de route.

À l’inverse, le casque de VTT a d’autres spécificités pour assurer une protection maximale aux vététistes qui s’aventurent sur des sentiers hostiles. Il doit être aussi léger et confortable à porter qu’un casque de vélo route, mais bien plus solide en cas de choc brutal. Il comporte généralement une visière afin de protéger des poussières et du rayonnement du soleil. Certains modèles enveloppent davantage le visage et la nuque, pour protéger au mieux l’ensemble de la tête quand il s’agit de pratiquer du freeride ou de l’enduro par exemple.

casque-velo-homme-femme-vtt-giro

Choisir un casque de vélo adapté son profil

Pour être sûr de choisir le meilleur casque de vélo, il y a 3 critères à prendre en compte : la taille et le système de réglage, la qualité des matériaux de fabrication et l’utilisation que vous allez faire du casque.

La taille du casque de vélo

L’ajustement du casque de protection est un critère essentiel pour le confort et la sécurité du cycliste. Il existe généralement trois tailles de casque pour adultes : S, M et L. Ces tailles sont déterminées par la mesure du périmètre crânien. Les casques de vélo pour enfants sont encore plus petits, avec un tour de tête compris avoisinant les 50 cm. Une molette à l’arrière du casque permet de régler la taille sur plusieurs centimètres. Certains modèles de casques de vélo en taille unique sont encore plus pratiques car ils sont dotés de l’universal fit sizing, un système qui adapte l’équipement à la morphologie du cycliste dès le premier essayage.

Les matériaux de fabrication du casque de protection

Les matériaux utilisés pour la fabrication d’un casque sont d’une importance capitale, c’est pourquoi ce critère de choix se répercute sur le prix. Un casque de vélo pas cher aura alors une coquille extérieure en PVC, tandis qu’un casque cycliste haut de gamme sera composé à partir de polycarbonate. De même, les meilleurs casques de vélo auront une structure interne renforcée pour optimiser la protection contre les chocs, une construction MIPS très résistante et une protection intérieure avec une mousse à double densité

Le choix d’un casque en fonction de sa discipline cycliste

Faire du vélo pour le loisir ou la compétition n’est pas du tout la même chose ! De plus, il existe une multiplicité de disciplines cyclistes. Pour pratiquer du cyclotourisme ou du vélotaf de manière occasionnelle, un modèle d’entrée de gamme sera suffisant. En revanche, si le casque est destiné à du contre-la-montre ou du triathlon, optez plutôt pour un casque aéro. En vélo tout-terrain, il existe aussi plusieurs sortes de protection vélo pour la tête : le casque de VTT classique pour les débutants et les amateurs de cross-country, le casque bol pour les férus de BMX et de freestyle, et enfin le casque intégral pour du VTT de descente et du freeride.

Pour un maximum de sécurité à vélo, n’oubliez pas de compléter votre tenue cycliste avec des gants de vélo et des protections avancées pour les riders. Vous pourrez ainsi sillonner les plus beaux itinéraires à vélo l’esprit tranquille.

5/5 - (3 votes)