running-aliments-a-eviter

5 aliments à éviter avant une course

partagez cet article

Voilà des mois que vous préparez votre prochaine course. Si l’entrainement physique est bien évidemment primordial, l’alimentation joue également un grand rôle dans l’atteinte de vos objectifs. Il est en effet primordial de faire attention à ce que vous mangez avant votre course afin d’éviter les mauvaises surprises ! On vous dresse la liste de 5 aliments à proscrire et les raisons !

 

1. Aliment à éviter : Le lactose

 

Le lactose, c’est bien connu, peut être difficile à digérer pour l’estomac. Le gastro-entérologue Marvyn Danilewitz explique ainsi qu’éliminer toute consommation de lactose 24h avant une course permet d’éviter un certain nombre de problèmes gastriques bien connus des coureurs. Vous n’êtes pas convaincu ? Selon le site Today.com, pour 60% des coureurs qui ont eu des problèmes gastriques comme des nausées et des douleurs, le lactose était la cause.

 

2. Les aliments riches en fibres

 

Certains fruits et légumes contiennent plus de fibres que le corps ne peut traiter à la fois, cela stresse votre tube digestif. Les spécialistes conseillent ainsi aux coureurs d’éviter la consommation de brocolis, de salades ou encore les lentilles. Le pain aux céréales complètes est également à remplacer par des glucides simples comme du pain blanc ou des pâtes quelques jours avant la course.

 

3. Les aliments gras

 

 

Éloignez-vous de tout ce qui sera fris ou gras avant votre course. Aussi délicieux qu’ils puissent être, les aliments gras prennent beaucoup plus de temps à être digérés, ce qui portera sur vos performances lors de la course, vous vous sentirez lourd. Un peu de patience, vous pourrez dévorer de bonnes frites après la course !

 

4. Les sucres raffinés

 

 

Le sucre est important pour le régime alimentaire des coureurs. Toutefois, certains types de sucre ainsi que la quantité pourront modifier votre performance. Selon le Journal of Science and Medicine in Sports, la recherche a révélé que les athlètes qui avaient consommé un repas faible en indice glycémique (une pomme et du beurre de cacahuète) étaient plus rapide de 45mn qu’après avoir consommer un repas avec un fort indice glycémique (pain blanc, barre énergétique hautement sucrée et glace).

 

5. Les aliments épicés

 

Certains aliments épicés accélèrent votre métabolisme. Mais une trop grande quantité peut aussi causer des brûlures d’estomac et des inflammations du tube digestif. Là aussi, mieux vaut garder vos envies de nourriture épicée pour l’après-course.

 

 

 

5 (100%) 1 vote

One Comment

Laisser un commentaire

24 Partages
Partagez24
Tweetez
Enregistrer
Partagez