C’est un été pour goûter aux plaisirs de la vie au grand air, entre grands espaces, lacs et glaciers. Rendez-vous dans les Hautes Vallées : La Grave, La Clarée, L’izoard et voyagez à pied dans les alpages, dormez dans un refuge douillet ou plantez la tente et attendez les étoiles avant d’y entrer. Voir les premières lueurs du jour, atteindre les hauts sommets, contempler le reflet d’une montagne dans l’eau cristalline d’un lac, écouter les cloches des vaches et le clapotis de l’eau, il y a tant à faire dans les Hautes Vallées ! Entre crêtes, hauts sommets et glaciers, nous vous proposons 10 idées pour se dégourdir les jambes dans les Hautes Vallées. 

1. (Re)découvrir la haute montagne et les glaciers à La Grave

La Grave est niché au pied de la Meije (3983 m), un des plus beaux sommets des Alpes. Dans ce village d’alpinisme des Ecrins, tout le monde peut découvrir l’univers des hauts sommets, grâce au Téléphérique des Glaciers de la Meije. Visitez la grotte de glace, faites une balade facile sur le glacier ou une randonnée glaciaire avec les guides de La Grave. Alpinistes en herbe, partez pour votre première ascension d’un grand sommet !

glacier-la-girose-la-grave

La Glacier de La Girose, La Grave ©Thibaut Blais

2. Gravir les grands cols à vélo

Les cols mythiques s’enchainent au nord des Hautes-Alpes. À vélo, partez à l’assaut des cols du Lautaret, du Galibier, de l’Echelle et de l’Izoard. Et, pour finir sur une note différente, pourquoi pas gravir le Granon en Gravel ? Au départ de Val-des-Prés en Clarée, vous suivrez l’ancienne route militaire pour atteindre le col du Granon par derrière.

velo-col-du-lautaret

En vélo au col du Lautaret ©Thibaut Blais

escalade-les-ayes

3. Se mettre à l’escalade

Vous n’y connaissez rien ? Faites un stage, vous allez voir comme c’est rigolo de crapahuter ! Dans les Hautes Vallées, il y a de nombreuses parois d’escalade équipées, de niveau débutant à expert. Vous pouvez aussi tester la via ferrata et la via corda, pour gravir plus facilement les grandes falaises.

L’Izoard possède plusieurs sites d’escalade, de tous niveaux, qui conviendront à chacun. Les plus agguerris pourront repousser leurs limites au site de Puy-Saint-André, tandis que les débutants préféreront faire une initiation à la falaise au Laus de Cervières.

Escalade en falaise aux Ayes Chazelet ©J. Selberg

4. Rouler au plus près des sommets

A VTT, vous pouvez rouler tranquille d’un village à l’autre, allier challenge et contemplation sur de beaux singles avec vue sur les glaciers, chercher un rythme fluide en négociant les virages serrés dans la forêt ou même partir en itinérance sur le Grand Tour des Écrins à VTT.

grand-tour-ecrins-a-vtt

Le Grand Tour des Ecrins à VTT ©Thibaut Blais

5. Faire une rando photo aux couleurs de l’automne en Clarée

Le plus beau moment en Clarée, c’est quand les myrtilliers rougissent et que les mélèzes virent à l’orange à l’automne. L’arrière-saison est faite de contrastes et de couleurs vives, un rêve pour randonneurs amateurs de photos ! Venez en prendre plein les yeux lors de vos randonnées à cette saison. 

lac-vert-vallee-etroite-automne

Lac Vert Vallée Etroite ©Thibaut Blais

6. Se balader dans le Parc national des Écrins

Au cœur du Parc des Écrins, les merveilles de la nature sont à portée de pied. Vous pouvez explorer des vallons bucoliques, vous approcher des glaciers et admirer des sommets spectaculaires.

lac-arsine-parc-national-des-ecrins

Le lac d’Arsine dans le Parc national des Ecrins ©Thibaut Blais

7. Gravir un 3000

C’est minéral, c’est lunaire mais oui, plusieurs sommets de plus de 3000 m sont accessibles en randonnée. Vous pouvez par exemple admirer le panorama en haut du mont Thabor, qui trône au bout de la vallée Étroite, du pic du Mas de La Grave qui fait face à la Meije et au Mont Blanc ou du Grand Glaiza, entre Cervières Izoard et le Queyras.

mont-thabor

Le Mont Thabor ©Thibaut Blais

8. Randonner de refuge en refuge

Une nuit là-haut, ça fait déjà changer d’air mais si vous prenez ne serait-ce que 3-4 jours pour randonner de refuge en refuge, c’est un vrai petit voyage ! 

refue-du-chardonnet-vallee-claree
refuge-villar-arene

Refuge du Chardonnet, vallée de la Clarée ©T.Blais

Refuges de l’Alpe de Villar d’Arène ©T.Blais

9. Passer de vasque en vasque dans un canyon de montagne

Au Chazelet (La Grave) ou à Plampinet (Névache), vivez une aventure aquatique, en famille ou entre amis, dans un torrent de montagne, entre sauts, toboggans et rappels sur corde.

Le torrent du Ga est un canyon très sauvage où la descente se fait face aux glaciers de la Meije. Offrant tous les éléments naturels propices au canyoning, il est idéal pour découvrir cette activité. De plus, les sauts sont facultatifs. Bon à savoir : il faut cependant savoir nager. 

Les amateurs de sensations fortes apprécieront quant à eux de faire du rafting à la Grave !

canyoning-aventure-verticale-la-meije

©Aventure Verticale La Meije

10. Voler au-dessus de la Meije

Un vol biplace en parapente, avec vue d’aigle sur les grands pics et les glaciers, c’est franchement incroyable, ni plus ni moins ! Réservez en ligne dès maintenant votre baptême ou stage de parapente et vivez un moment inoubliable dans les airs.

parapente-la-grave

Parapente La Grave ©OT Hautes Vallées

Hautes Vallées :

La Grave : www.lagrave-lameije.com, @lagravetourisme

La Clarée : www.claree-tourisme.fr, @clareetourisme

L’Izoard : www.izoard-tourisme.fr, @izoardtourisme

5/5 - (2 votes)