Pour cette saison 2019/2020, Elan sort une nouvelle gamme de skis all-mountain : les Wingman. Ce mot, qui signifie “homme ailé” (wing : aile / man : homme) cela en dit beaucoup sur les ambitions de la marque slovène.

Son objectif est de vous proposer un ski polyvalent qui vous permet de vous enivrer de liberté. Vous êtes libre de vous faire plaisir sur les pistes comme en dehors. Mais également, vous n’avez plus à travailler dur pour réaliser des virages parfaits sur toutes les neiges. C’est possible grâce à la technologie Amphibio Truline ! On vous explique comment ça marche.

elan-ski-wingman

Wingman : les nouveaux skis all-mountain Elan pour les fans de poudreuse

À qui s’adresse cette gamme ?

Ces nouveaux modèles de la gamme Wingman sont parfaitement adaptés pour les skieurs de niveau bon à expert qui recherchent de bonnes performances sur piste et occasionnellement en dehors des pistes (skis 70% piste 30% hors-piste). En effet, les Wingman présentent une bonne portance sur les neiges non damées tout en s’adaptant à tous types de terrains avec une facilité déconcertante.

De manière générale, les skis de piste Elan se distinguent de leurs concurrents par l’excellente stabilité des carres, par la précision et la facilité dans les virages. C’est la signature de la marque, qui est la seule à proposer des skis droits et gauches.

Quelles sont les différences entre les Wingman et les Amphibio ?

Si vous voulez acheter un ski all-mountain Elan, vous hésitez sûrement entre les 2 gammes disponibles : Amphibio et Wingman.

Voici quelques informations qui devraient vous aider à faire votre choix :

  • Aficionados de ski de piste ? ⇒ Amphibio
  • Bon sur piste qui aime s’amuser aussi en poudreuse? ⇒ Wingman

Comment choisir entre les 6 modèles de la gamme Wingman ?

Pour la saison 2019/2020, Elan sort 6 nouveaux skis. Leur point commun est qu’ils bénéficient tous de la nouvelle technologie Amphibio Truline (que l’on vous détaille plus bas dans ce texte). S’ils sont tous fabriqués avec une construction sandwich innovante, leurs lignes de côtes sont variables, de même que leur poids (fabriqués avec ou sans carbone).

Il y a 2 grandes différences entre les modèles de la gamme :

  • La largeur au patin (sous les fixations). Plus celle-ci est importante, plus la portance en poudreuse est accrue. Ainsi, le Wingman 86 CTI, qui est plus large, a plus un profil hors-pistes que le Wingman 78 C.
  • La performance des matériaux utilisés. Le Wingman 82 CTI est fabriqué avec du carbone et du titane. Le Wingman 82 TI, seulement avec du titane. Quelles sont les différences ? :
    • Le carbone apporte rigidité, légèreté et réactivité sans augmenter le poids.
    • Le titane optimise l’accroche, la réactivité, le contrôle et le transfert d’énergie.

Ainsi, les modèles CTI seront plus performants et complets.

Pour résumer, les Wingman 78 sont plus adaptés pour la piste, les Wingman 86 pour la poudreuse, tandis que les Wingman 82 sont les plus polyvalents de la gamme. 

Les skieurs les plus exigeants s’orienteront naturellement vers les skis fabriqués avec du carbone et du titane (CTI). 

Explication de la technologie Amphibio Truline

D’Amphibio…

 Elle est très subtile et seul un oeil averti peut déceler ce qui différencie un ski “classique” d’un ski amphibio. 

Généralement, un ski présente en spatule : 

  • soit un rocker, qui améliore le pivotement et l’amorti, généralement utilisé sur les skis polyvalents et freeride ;
  • soit un cambre classique, qui permet d’avoir une bonne accroche sur neige dure ou damée.

La marque slovène a fait le pari d’associer cambre et rocker pour combiner leurs avantages. 

Elle est très subtile et seul un oeil averti peut déceler ce qui différencie un ski “classique” d’un ski amphibio. 

descente_piste_ski_elan
equipement_ski_piste_elan

Savez-vous qu’Elan est la marque qui a créé le ski parabolique dans les années 1990 ? Ils ont révolutionné le monde des sports d’hiver en facilitant l’apprentissage du ski.

Rendre le ski accessible à tous pour s’amuser sans contraintes est leur maître mot (Always Good Times).

Mais comment se faire plaisir avec des skis difficiles à contrôler dans les virages ? Après des années de réflexion, Elan annonce en 2010 la sortie de la technologie Amphibio.

…à Amphibio Truline

Comment améliorer encore la technologie du ski asymétrique ?

Les skis sont généralement construits en “sandwich”. Les couches sont ajoutées les unes après les autres successivement : semelle, carbone, carres, noyau, fibre de verre, etc. On peut retrouver une dizaine de matériaux pour fabriquer un ski de qualité.

Quand vous touchez le topsheet, qui est la partie supérieure, le ski est le plus souvent plat. Ce n’est pas le cas des nouveaux skis Elan Amphibio Truline.

Au niveau des carres intérieures, un matériau a été ajouté. La partie interne du ski est ainsi un peu plus épaisse et lourde que l’extérieur du ski. Le résultat est un équipement plus solide et une “assistance” pour un virage parfait, facile et stable.

trio_elan_ski

Est-ce que c’est vraiment utile ?

En 2010, lors de la sortie de la technologie Amphibio 1re génération, on peut dire que les experts étaient sceptiques. Elan avait décidé d’équiper les Amphibio Waveflex 82XTI. Les Waveflex étaient jusqu’alors des skis pistes réputés difficiles à skier. Les premiers tests furent sans appel : les entrées en courbes sont clairement facilitées.

Aujourd’hui, avec la 3e génération de la technologie Amphibio, les retours sont très positifs. Des dizaines d’avis sur les Wingman sont disponibles sur YouTube. Les mots qui reviennent le plus souvent, et dans toutes les langues, sont : “facile”, “puissant” et “doux”.

ski_alpin_neige
télésiège_ski_elan

Voici les 3 points à retenir à propos des nouveaux skis Wingman :

  1. Des virages plus faciles sur toutes les neiges grâce à la technologie Amphibio Truline.
  2. Des skis all-mountain adaptés pour les skieurs bons à experts.
  3. Les Wingman 86 CTI ont reçu un prix et sont destinés aux skieurs qui aiment faire de grandes courbes sur piste sans renoncer à s’enivrer de poudreuse.
Tags: ski
4/5 - (4 votes)