tds mont blanc

TDS Mont-Blanc – informations et conseils

Une course en pleine nature, avec passages en altitude pour découvrir le val d’Aoste et les deux Savoies. Venez vous essayer sur l’un des célèbres trails du mont Blanc : la TDS Mont-Blanc, les Traces du Ducs de Savoie.

 

Présentation de l’ultra trail sur les Traces des Ducs de Savoie

 

Avec ses 119 km pour 7 200 m de dénivelé positif, l’ultra trail sur les Traces des Ducs de Savoie, souvent appelé « la TDS », est l’une des courses phare du trail du mont Blanc. Les places sont limitées à 1 600 pour 2018. Le départ se fait à Courmayeur à 6 h du matin, et la limite horaire est de 33 h.

Liste complète des trails du mont Blanc :

  • UTMB – Ultra Trail du Mont-Blanc – 171 km & 10 000 m D+ ;
  • TDS – Courmayeur-Champex-Chamonix – 101 km & 6 100 m D+ ;
  • TDS – sur les Traces des Ducs de Savoie – 119 km & 7 200 m D+ ;
  • OCC – Orsières-Champex-Chamonix – 56 km & 3 500 m D+ ;
  • PTL – la Petite trotte à Léon – 290 km & 26 000 m D+.

 

Nouveau en 2017 : la TDS fait désormais partie de l’Ultra-Trail World Tour (statut « Pro »). Les finishers de la TDS et d’une autre course Ultra-Trail World Tour peuvent être classés sur l’UTWT 2017. Par sa difficulté, la TDS rapporte la belle récompense de 6 points ITRA.

Carte du parcours et ses différentes étapes

Lien vers la page des résultats

 

Pourquoi participer à la TDS ?

 

 Sur les Traces des Ducs de Savoie – ou TDS – fut la troisième épreuve créée pour le Trail du Mont-Blanc, en 2009, dans la lignée de l’UTMB et de la CCC. La TDS permet ainsi à plus de coureurs d’affronter les difficultés du mont Blanc chaque année, et aussi de faire découvrir la région sous un autre angle, avec un parcours très différent.

 

Comment s’équiper pour la TDS du mont Blanc ?

 

 Équipement obligatoire :

  • Réserve d’eau minimum 1 litre (CamelBak, porte-gourde…) ;
  • Gobelet ;
  • Réserve alimentaire énergétique ;
  • Veste à capuche imperméable et respirante ;
  • Pantalon/collant de course long ou collant + chaussettes longues ;
  • Buff/casquette ;
  • Deuxième couche chaude : vêtement manches longues, ou sous-vêtement manches longues + coupe-vent ;
  • Bonnet ;
  • Gants imperméables et chauds ;
  • Sur-pantalon imperméable ;
  • 2 lampes en fonction (et piles de rechange pour les 2) ;
  • Couverture de survie ;
  • Sifflet ;
  • Bande élastique adhésive (mini 100 × 6 cm) ;
  • Passeport ou carte d’identité ;
  • Téléphone fonctionnant en Suisse, France et Italie.

Équipement très fortement indiqué :

  • Couteau/ciseaux (pour la bande adhésive) ;
  • Bâtons (surtout si intempéries prévues) ;
  • Vêtements chauds de rechange ;
  • Somme d’argent liquide.

Équipement conseillé :

  • Vaseline/crème anti-échauffement ;
  • Boussole en état de marche ;
  • Ficelle/cordelette ;
  • Crème ou huile solaire ;
  • De quoi coudre.

Prévoyez des vêtements chauds qui pourront vraiment vous protéger du climat montagneux quand vous serez en hauteur, ou si la météo se dégrade. Côté chaussures, le terrain montagneux est très technique et demande des chaussures de trail. Les critères les plus importants sont la protection (pare-pierre, renforts, amortissement) et l’accroche : de bons crampons et une semelle adhérente pourront vous éviter bien des problèmes.

 

Comment s’inscrire pour la TDS du mont Blanc ?

 

 Pour s’inscrire à la TDS, rendez-vous sur le site internet de l’UTMB. Pour être éligible à cette course, il faut avoir acquis 7 points ITRA en 1 ou 2 courses, entre le 01/01/2016 et le 31/12/2017. Les coureurs éligibles peuvent donc se préinscrire sur le net, mais ne sont pas assurés d’avoir un dossard. Si le nombre d’inscrits dépasse le nombre de places, un tirage au sort est effectué parmi les traileurs participants.

 

Les points clés à retenir sur ce trail :

  • Un bon entraînement pour l’UTMB.
  • 6 points ITRA pour l’UTMB de l’année suivante.
  • Un nouvel angle des contreforts du mont Blanc.

 

5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

A la Une !