Skier à Val Thorens

Skier à Val Thorens

Val Thorens, Un univers minéral. Perchée à plus de 2000 mètres d’altitude, Val Thorens est une station 3ème génération, reliée au domaine skiable des 3 Vallées (600 km de pistes). Des constructions récentes dans un univers minéral et blanc de neige pour une clientèle internationale et sportive. Les remontées mécaniques culminent à plus de 3000 mètre set 99% du domaine skiable se situe au-dessus de 2000 mètres d’altitude, assurant ainsi un enneigement optimum du début à la fin de saison (6 mois de ski de novembre à mai). Côté hébergement, le choix est vaste : du studio à l’hôtel cinq étoiles, et il faut vraiment chercher pour en trouver un qui n’ait pas d’accès direct aux pistes.

 

Où dormir à Val Thorens ?

 

L’Altapura 5*

C’est où ? À l’entrée de la station, en bordure de piste. Le public jeune et branché vient pour la décoration contemporaine pimentée d’installations artistiques comme le bar extérieur fait de chaussures de ski vintage de couleur vive. Et pour le sens du service des établissements de la famille Sibuet. La terrasse donne sur les pistes avec une piscine intérieure, extérieure. Agréable coin salon/cheminée d’inspiration nordique chic. Les enfants sont chouchoutés par un kids concierge, laissant le temps aux parents de profiter d’un soin Pure Altitude au spa ou de déjeuner dans l’un des trois restaurants.

Le Koh-INor 5*

C’est où ? Perché au sommet de Val Thorens. Pourquoi venir ? Ceux qui assument leurs envies de luxe apprécieront l’immense cristal de verre en forme de diamant qui donne le ton dès l’entrée. Jolie vue depuis la terrasse du bar sur la station, agréable coin cheminée. Spa Valmont et 5 Mondes avec vue sur les pistes. Chambres communicantes idéales pour les familles. Luxe raffiné, déguster une fondue à la truffe et au Champagne au restaurant le Diamant Noir de Eric Samson. –  www.hotel-kohinor.com

Le Fahrenheit Seven 4*

C’est où ? Place de Lombarde, c’est l’ancien hôtel Mercure. Pourquoi venir ? Pour les nombreux clins d’œil déco aux années 70, dans cet établissement historique et pionnier, entièrement rénové. Immense terrasse avec vue sur les pistes, cinq bars et deux restaurants. Pour skier jusqu’au dernier instant avant de reprendre la navette, le ski room est équipé d’un vestiaire et de douches. Hôtel tout public (famille, amis, couples, séminaires) avec des chambres toutes modulables (de 2 à 4 personnes) de bon rapport qualité-prix.  www.fahrenheitseven.com

 

Où manger à Val Thorens ?

 

Folie Food Ratrack

C’est où ? Sur les pistes, à la Folie Douce. Pourquoi venir ? Entre 2 pistes, pour déguster rapidement un burger maison, revisité ou même végétarien. Ce « food ratrack » s’est inspiré des food truck urbain (camion-restaurant), mais les roues sont remplacées par les chenilles d’une dameuse. On peut aussi profiter de l’ambiance de la Folie Douce, pour danser sur la terrasse et admirer les prestations des artistes danseurs, performeurs et musiciens. Le soleil peut attirer jusqu’à 1000 personnes à 15h, en plein air.

Restaurant La Pause de Pierrette

C’est où ? Dans le centre, Place Péclet. Pourquoi venir ? On apprécie le label « Maître restaurateur » qui garantit une cuisine à base de produit frais et de saison. À midi on s’attable en terrasse et le soir dans l’intimité de la salle d’inspiration chalet modernisée par des murs rouges. À essayer : l’oeuf parfait et se laisser tenter par une douceur maison en dessert.

Les Explorateurs 1*

C’est où ? Le restaurant gastronomique de l’Hôtel Pashmina 5*. On vient pour découvrir la dernière étoile de la station au Guide Michelin. Le macaron a été obtenu par Josselin Jeanblanc avec une carte co-signée par Romuald Fassenet (Meilleur Ouvrier de France). Au menu, des explorations gustatives : omble chevalier au Nori, ananas au parfum de sapin… À déguster, le plat signature : Carpaccio de Saint-Jacques, vinaigrette de légumes au calamondin et caviar Petrossian.

 

L’après-Ski à Val Thorens

 

Le Zinc

C’est où ? Le bar de l’hôtel Fahrenheit Seven. L’idée ? C’est le bar après ski oú la station aime se retrouver. Assis dans de confortables canapés et fauteuils d’inspiration vintage des années 60/70, accompagnez votre verre d’une planche à partager ou de tapas. 150 références de vins à déguster en salle ou au bar, en zinc bien sûr ! Animation musicale troisfois par semaine

Le Spa Pure Altitude

C’est où ? Dans l’hôtel 5* l’Altapura, ouvert à tous. L’idée ? Dans les cabines habillées de troncs de bouleaux, essayez un soin du corps ou du visage à base d’Edelweiss et autres plantes de montagne, ou le dernier né « Alp Cells Repair » à la feuille d’or. La décoration reprend les codes des Maisons et Hôtels Sibuet de la marque Pure Altitude : du bois et de la pierre (du granit pour le bassin et les murs de la piscine intérieure/extérieure).

L’Alpen Art

C’est où ? Au coeur de la station, place Caron. L’idée ? Lieu atypique, à l’image de sa propriétaire, Aurélie Rey (fille d’un des pionniers de la station), à la fois salon de thé, restaurant et concept store. Belle carte de thés et tisanes, chocolat chaud (avec au choix : lait de soja, d’amande, de riz ou de vache), jus bio et pâtisseries maison même vegan ou sans gluten. La décoration et les tables et canapés hétéroclites donnent envie de prendre son temps. Les murs sont ornés d’oeuvres d’art d’artistes locaux en vente.

 

S’amuser à Val Thorens

 

Méga tyrolienne

C’est où ? Sur les pistes, au sommet du Funitel de Thorens. L’idée ? Retenez votre souffle et lancez-vous pour 1 minute 45 de pure émotion sur la plus haute tyrolienne du monde. Reliant Orelle à Val Thorens, vous survolez à plus de 100 km/h la fabuleuse vallée de Lory, frisson assuré, à partir de 8 ans.

Le Délir’ Park

C’est où ? Au Centre Sportif. L’idée ? Le Delir’Park regroupe 4 espaces dans 630m2, pour les fans d’acrobaties : crazy challenge (5 pers. maxi), Ninja contest (parcours d’obstacles), trampo place et Iron Cross. A` partir de 10 ans.

 

Meilleur souvenir à Val Thorens

 

Passez un moment unique dans un chalet d’alpage et partagez un déjeuner ou un diner en toute intimité (jusqu’a` 8 personnes). Vous arrivez à pied ou à ski à l’Arbé (la montagnette au toit de lauze) et un pot au feu vous attend sur le poêle dans un cadre d’époque, peuplé des anciens objets de la famille Suchet. – www.chezpepenicolas.com

 

 


Laisser un commentaire

A la Une !