pratique ski de rando

Ski de rando : les bonnes pratiques

Cet hiver, c’est sûr, vous testez le ski de rando ! Redevenu largement populaire depuis plusieurs saisons, le ski de randonnée est aujourd’hui une discipline à part entière qui sait révéler de nouvelles sensations entre la montée sportive et la descente, pleine de plaisir. Pour partir à l’assaut de spots vierges et faire le plein de sensations, découvrez nos quelques conseils pour en profiter au maximum, tout en garantissant votre sécurité avec une bonne pratique.

 

Règles élémentaires du ski de rando

 

En ski de rando, vous évoluez en terrains vierges, vous n’êtes donc pas à l’abri des caprices de la météo et des risques d’avalanches. De ce fait, pensez à partager vos sorties, au départ, avec au moins un collègue expérimenté dans cette discipline. C’est un bon moyen pour profiter de son expertise et vous former. Avant la sortie, renseignez-vous sur la météo à venir. Lorsque les jours où le regel nocturne n’est pas assez important, évitez certains itinéraires qui comporteraient les formations de plaques à vent et d’avalanches.

Au niveau de l’équipement, ne partez jamais sans votre DVA (détecteur de victimes d’avalanches) et pensez bien à faire un test entre vous avant de partir. Petite astuce en plus : éteigniez votre téléphone portable lors de la montée pour ne pas diminuer la précision de votre DVA. Pour finir, quelques soit votre niveau, pensez à prendre des vêtements chauds, de la nourriture et de l’eau ainsi qu’une couverture de survie et une boussole, afin d’être paré à toutes éventualités.

Vous êtes prêts à partir, alors voici quelques conseils pour vous aider dans vos efforts :

  • Pour les montées, concentrez-vous sur la mise à plat de vos skis. Vous économiserez votre énergie en faisant bien glisser vos skis. Vous devez être redressé pour mettre tout votre poids sur la longueur de la peau. Lors de vos sessions, évitez une neige trop mouillée car en s’accrochant, elle apportera plus de poids sous vos skis et donc beaucoup moins d’adhérence. Enfin pour les montées trop raides, privilégiez le portage de ski avec votre sac à dos.
  • Pour les descentes, redescendez par ou proche de votre voie de montée. Les traces étant facilement repérables, vous éviterez ainsi plus facilement tous risques de crevasses ou de barres rocheuses.

 

Comment choisir son ski de rando ?

 

Comme pour le ski et le snowboard, le marché du ski de randonnée propose aujourd’hui une gamme de différents produits pour répondre à plusieurs pratiques :

  • Si vous êtes débutant et que vous souhaitez pratiquer du ski de rando de façon régulière, il vous faut un équipement efficace à la fois à la montée et à la descente. Le ski doit donc être léger tout en étant maniable et performant sur tout type de terrain.
  • Si vous êtes un randonneur actif et expert, vous privilégierez des sessions avec de forts dénivelés. Dans ce cas, votre équipement doit être ultra léger pour vous faciliter les montées.
  • Si vous êtes un compétiteur, le vrai de vrai, concentrez-vous alors sur des skis légers pour des montées performantes tout en étant stables pour vous assurer de bonnes sensations lors de vos descentes.

 

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous la laisser en commentaire.

 

 

5 (100%) 1 vote

One Comment

  • Pierre TOUSTARD

    20 novembre 2017 at 16 h 12 min

    Bonjour,
    Dans la rubrique « Comment choisir son ski de rando, selon ses envies et ses besoins ? » vous avez inversé les caractéristiques de l’équipement d’un skieur actif/expert avec celui d’un compétiteur.
    Cordialement.
    Pierre**

    Répondre

Laisser un commentaire

A la Une !