• Home
  • Le Matos
  • Remiser et préparer ses skis pour la saison prochaine

Remiser et préparer ses skis pour la saison prochaine

Nos conseils pour préparer ses skis pour la saison à venir

 

Vous avez rangé vos skis pour la saison prochaine ? C’est le moment idéal pour sortir fer et fart, et retrouver ainsi dans quelques mois des skis comme neufs ! Vous ne savez pas vraiment comment procéder, ni par quoi commencer ? Ça tombe bien, on vous donne tous les conseils pour bien préparer vos skis ou snowboards pour la prochaine saison.

 

Entretenir ses skis pendant la saison

 

On pense généralement à l’entretien en fin de saison avant de stocker ses skis ou à l’approche des premiers flocons. Pourtant, ce qui fait la différence, c’est la régularité. En effet, durant la saison, au retour de chaque sortie sur les pistes, il est bon de jeter un petit coup d’œil à l’état général de vos skis. Bien entendu, on s’attardera tout d’abord sur la spatule. Y a-t-il des trous, des griffures, des rayures qui nécessitent une réparation ? Reboucher régulièrement les trous permet d’allonger la durée de vie de votre matériel. Pour la bonne raison que skier sur la neige avec un trou dans la semelle laisse l’humidité infiltrer la structure du ski. Qu’elle soit en mousse ou en bois, l’eau va la fragiliser. Avec une structure endommagée, le ski sera plus sujet aux fissures.

 Pour parer à toute humidité, il vous faut une flamme (un briquet) pour faire fondre le fart et le laisser couler dans les trous. S’il fait vraiment froid, passez un petit coup de fer avant sur la semelle, vous obtiendrez un meilleur résultat.

Laissez refroidir et durcir le fart, puis enlevez le surplus avec le racloir métallique, bien à plat. Recommencez toute l’opération autant de fois que nécessaire, c’est d’ailleurs préférable pour les gros trous. Chaque couche sera ainsi bien sèche et accrochera mieux à la prochaine. Si vous chargez pour remplir une belle marque en une seule fois, le cœur du fart aura plus de mal à sécher et au final, se fixera moins bien à la semelle. Beaucoup de produit utilisé pour un piètre résultat. Mieux vaut être patient et repasser plusieurs fois.

 

remiser-ses-skis-etapes-fartage

 

Ensuite, regardez du côté des fixations. Vous ont-elles semblé dures ? C’est peut-être le moment de resserrer ou de détendre les ressorts, ou bien d’y appliquer une couche de graisse. Il faut qu’elles restent souples tout au long de la saison hivernale.

Enfin, intéressez-vous à vos carres. Accrochent-elles bien la neige ? À défaut, le temps est venu de les affuter avant votre prochaine escapade à la montagne. Commencez par le côté de la carre qui est plat et qui est donc sur la neige. Placez votre lime à 45 degrés par rapport à la ligne de carre et faites de grands mouvements dans le sens de la glisse, de la spatule au talon. Le but de l’opération est d’éliminer les irrégularités sur le plat. Faites ensuite les champs des carres, en vous aidant d’un guide-lime.

 

Comment bien remiser ses skis ?

 

Eh oui, si vous voulez vraiment faire les choses correctement, sachez qu’il faut bichonner ses skis dès la saison finie afin qu’ils ne souffrent pas trop de l’intersaison, c’est ce qu’on appelle le remisage.

Pour que vos skis passent au mieux l’été et l’automne, certaines opérations sont à respecter. Elles sont les mêmes que pour l’entretien que vous ferez tout au long de la saison de ski.

Tout d’abord, commencez par un séchage en bonne et due forme. Cela parait tout bête, pourtant, c’est l’étape la plus cruciale du remisage des skis. Bien trop souvent avant de stocker ses skis, nous profitons d’une dernière journée sur les pistes avant de les enfourner encore pleins de neige dans leur housse. Rien ne pourrait plus fragiliser les skis que d’être remisés encore humides. Avec un chiffon sec, on essuie la semelle, la spatule, les carres et les fixations. Cela évite à l’eau de s’infiltrer à l’intérieur du ski, d’une part, et cela contribue à prévenir la rouille sur les carres, d’autre part.

 Après cette première étape somme toute assez facile, il faut s’occuper des carres et les limer. Elles seront ainsi débarrassées des quelques traces de rouille qui ont pu s’installer durant la saison et seront prêtes dès les prochaines chutes de neige.

Enfin, on termine par le fartage. Faites chauffer le fart et déposez de petites gouttes sur la semelle, puis étalez-le avec le fer. Passez le fer lentement, mais pas trop non plus, au risque de surchauffer la semelle. Généralement, une fois cette dernière refroidie, vous enlevez le surplus avec un racloir en plastique. Si vous faites votre remisage pour l’été, n’ôtez pas le surplus de fart, car il protégera votre semelle et la nourrira jusqu’à l’hiver prochain. C’est la technique du surmoulage. Cette couche de fart supplémentaire permet, elle aussi, de protéger de l’humidité. Ne vous avait-on pas dit que l’eau est le pire ennemi du ski ?

Il ne reste plus qu’à remiser vos skis à l’abri de la lumière et au sec. Exit la cave, le garage ou la cabane au fond du jardin. Trouvez-leur plutôt une petite place dans un placard, sous le lit ou éventuellement dans les combles. Ne les serrez pas entre eux, cela permet de garder leur cambrure et enfin, déposez-les à l’horizontale.

 

Comment préparer son snowboard pour le remisage ?

 

Structurellement, un snowboard n’est pas bien différent d’un ski. C’est pourquoi nos conseils pour l’hivernage valent autant pour l’un que pour l’autre. Les adeptes du surf des neiges devront bien sécher leur board avant le remisage, boucher les trous de la semelle et appliquer un surmoulage de fart. Enfin, il faudra sécher et affuter les carres avant de stocker votre planche.

Tout comme le ski, on le dépose à plat pour conserver son cambre naturel.

 

Comment préparer ses skis pour la nouvelle saison ?

 

Et si l’on vous disait que la préparation de ses skis débute en réalité à la fin de la saison et non au début ? En effet, avant leur hivernage, il vous faudra farter vos skis ou votre planche avec un fart pour neige froide. Votez pour le bleu ou le violet. Eh oui, si vous avez polishé votre matériel en fin de saison avec un fart jaune pour mieux glisser dans la soupe du ski de printemps, vous vous retrouverez avec un ski qui colle en début d’hiver prochain !

 

bien choisir son fart en fonction du type de neige
Pour une glisse optimum, sachez qu’il existe différents types de fart en fonction de la température et de l’humidité de la neige. Le bleu vise une neige très froide, jusqu’à -32 °C. Le violet s’adapte à une neige entre -6 et — 12 °C. Le rouge s’utilise dès la mi-février pour des températures intermédiaires. Et enfin le jaune correspond au ski de printemps pour une neige humide ou collante.

 

Enfin, à l’approche de la nouvelle saison, passez un coup de brosse nylon ou bronze pour enlever le surplus de fart et les petits rainurages de la semelle. Vous pouvez également utiliser une raclette en plastique pour éliminer le surmoulage. Finissez par un coup de chiffon pour enlever la poussière. Enfin, assurez-vous que les carres ne présentent pas de traces de rouille et soient bien affutées.

 

Un bon stockage et une bonne préparation de vos skis et snowboards vous permettra de profiter d’une glisse parfaite grâce à un fartage adapté, d’un ski solide avec une structure robuste et de carres précises avec des performances au top de leur catégorie. Vous êtes fin prêt pour une nouvelle saison de ride.

 

Les trois points-clés à retenir pour bien préparer ses skis et snowboards :

  • Pour allonger la durée de vie d’un ski, il est primordial de l’entretenir régulièrement ;
  • Préservez vos skis de toute forme d’humidité en les séchant, rebouchant les trous et en les stockant au sec ;
  • Laissez une surcouche de fart sur la semelle lors du remisage de vos skis.

 

5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire

A la Une !