Retour sur le Freeride World Tour 2017 avec Marion Haerty

Le Freeride World Tour 2017 a été une expérience rêvée pour Marion Hearty. L’occasion de réaliser son rêve de petite fille : monter sur le podium le plus prestigieux du monde en matière de Freeride. Elle l’a voulu, elle l’a eu. Après un titre de Championne du Monde fraîchement décroché, retour sur le Freeride World Tour 2017 avec Marion Haerty, notre athlète du Team Ekosport.

La pression est redescendue, que retiens-tu de ces semaines au Freeride World Tour 2017 ?

Je retiens que de beaux souvenirs, presque triste que la saison du FWT soit terminée. On vit vraiment des moments forts avec cette communauté autour de ces compétitions. Chaque personne est là pour cette passion du sport et la vivre à 100%.

J’ai beaucoup appris sur moi même entre autre. Dans ma gestion du stress, des émotions, prendre confiance en soi et suivre son cœur.

Quelles-ont été les étapes les plus dures ?

La première épreuve a été vraiment difficile, j’avais du mal à me mettre dedans. Il fallait aborder l’hiver différemment avec les absences de deux personnes, dont une qui m’était proche. Mon résultat sportif et ma qualité de ride n’étaient pas au rendez-vous ce jour là.

Heureusement, j’ai eu la chance d’être bien entourée et de retrouver la motivation pour finir cette saison avec la rage au cœur.

Au niveau des entraînements pour en arriver là j’ai eu le soutien de pas mal de monde. Notamment BAM Freesports, mon entraîneur physique et mon préparateur mental, une équipe de choc pour un titre mondial !

FWT verbier Bec des Rosses

FWT 2017 – Verbier ‘Bec des Rosses’

L’endroit que tu as préférée à travers les différentes étapes du FWT 2017 ?

J’ai adoré passer du temps en Alaska et découvrir cet endroit légendaire. On a beaucoup attendu avant que la compétition se déroule à cause des risques d’avalanche.

On a pu explorer les alentours en avion, en moto neige. Et on a vraiment profiter à fond de cet endroit avec la FWT family !

Que dirais-tu que cette compétition t’a appris ? Sur toi, ton sport ?

Elle m’a prit beaucoup d’heures de sommeil, de stress, de larmes de joie, d’énergie. Mais ça en valait la peine parce que au fond de moi j’ai toujours rêvé de ce titre.

Ça m’a permis aussi de grandir et de prendre du recul sur pas mal de choses. Cela m’a aussi appris à comprendre ce que voulait dire le freeride, même si j’ai un titre j’ai encore beaucoup à apprendre.

Maintenant que tu es Championne du Monde, qu’elle est la prochaine étape ?

Une envie folle de continuer, de vivre ces prochaines années avec une grande intensité. Et surtout croquer la vie à pleines dents. Par ailleurs, je peux utiliser maintenant mon bagage de freestyleuse sur les compétitions de freeride et de continuer à progresser et explorer un maximum de montagnes.

 

On a juste hâte de voir la suite ! 🙂


One Comment

Laisser un commentaire