Le Fast-Hiking, qu’est ce que c’est ?

Définition, équipement et bienfaits du Fast-Hiking : on vous dit tout !

 

La montagne, été comme hiver, nous offre son lot d’émotions, de plaisir et d’aventure. C’est le cas avec cette nouvelle pratique dont on parle de plus en plus depuis quelques années : le fast-hiking. Mais que se cache-t-il derrière cet anglicisme ? On vous dit tout ! 

Fast-Hiking : la définition

Le Fast-Hiking est une activité à la croisée des chemins entre la randonnée classique et le trail running. Si on devait donner une définition précise du Fast-Hiking, elle pourrait être la suivante : une randonnée dynamique, avec une marche active et rapide, parfois de la course ou tout du moins de grandes enjambées en descente et toujours 100 % de plaisir. Elle reste toutefois plus soft que le trail running, où les distances par exemple, seront plus importantes.

Le Fast-Hiking : une activité accessible à tous

Alors que le trail running demande une condition physique optimale, le Fast-Hiking peut être pratiqué par tout le monde. Il suffit en effet de choisir un parcours de randonné adapté à sa préparation pour pouvoir pratiquer cette discipline. Selon votre niveau, votre but sera alors de boucler votre balade plus rapidement que d’habitude, de vous frotter à une piste plus pentue ou d’atteindre un sommet en un meilleur temps que votre essai précédent.

Le Fast-Hiking est typiquement le genre de discipline qui vous permettra de compléter votre entraînement cardio et de développer votre renforcement musculaire, et ce que vous soyez débutant ou sportif aguerri, mais aussi un randonneur expérimenté qui souhaite repousser ses limites ou un trailer qui souhaite lever le pied de temps en temps.

 

 

Bâtons de Fast-Hiking, chaussures, vêtements : quel équipement ?

 

Comme pour la marche ultralégère ou le trail, le Fast-Hiking se pratique avec le strict minimum, et nécessite la recherche perpétuelle d’équipement léger. Et comme pour toutes disciplines, le choix du matériel se fait en tenant compte des facteurs extérieurs comme le climat, le temps, la région dans laquelle vous vous trouvez mais aussi votre itinéraire. Il y a malgré tout certains éléments indispensables dont vous ne pourrez pas vous passer pour la pratique du Fast-Hiking :

  • Les chaussures de Fast Hiking : certaines marques ont créé des chaussures spécialement conçues pour le fast-hiking. Légères, elles sont à mi-chemin là aussi entre des chaussures de randonnées et des chaussures de trail. Les chevilles sont ainsi protégées. Certaines chaussures possèdent également une tige basse mais avec une structure qui se rapproche de la chaussure de randonnée.

Apprivoisez vos chaussures de Fast-Hiking avant de vous lancer !
Comme pour la randonnée, il est nécessaire de « faire » ses chaussures avant de se lancer dans ses premières sorties. Comme le mentionne la définition du Fast-Hiking, vous allez évoluer en montagne et bien souvent sur des terrains accidentés. Vos pieds et chevilles doivent donc bénéficier d’un parfait confort pour une balade sportive épanouissante en toute sécurité.

  • Les bâtons de Fast-Hiking : ils s’apparentent aux bâtons de marche et vous seront d’une grande aide pour gravir les sommets et vous stabiliser en descente. Là aussi, choisissez des bâtons légers pour ne pas fatiguer le haut du corps. Si vous pratiquez déjà le trail, vos bâtons seront parfaits. Si vous devez en acheter, préférez des modèles en aluminium plutôt qu’a trois brins : ces types de bâtons seront plus robustes dans le temps.
  • Les vêtements pour Fast-Hiking : légèreté et surtout respirabilité seront les mots d’ordre qui guideront vos choix. La plupart des vêtements techniques utilisés pour le trail conviendront très bien à sa pratique. Pensez bien à prendre une veste et à utiliser le système des trois couches selon l’altitude à laquelle vous évoluerez.

Qu’est-ce que le système des trois couches ?
Lorsque vos activités vous exposent à des changements de températures importants (comme cela peut être le cas en Fast-Hiking ou en trail), le système des 3 couches vous permet de réguler votre température. Une couche de base respirante pour garder la peau au sec, une couche d’isolation pour retenir la chaleur de votre corps et une couche de protection pour vous protéger des intempéries, des blessures, et évacuer la transpiration.

  • Le sac à dos pour le Fast-Hiking : un volume de 12 à 20 L sera suffisant pour cette discipline. Veillez à ce que votre sac à dos soit bien ergonomique et léger pour ne pas vous encombrer. Encore une fois, s’il veut s’y essayer, le trailer n’a pas forcément besoin de changer de sac. Attention toutefois pour les sorties un peu longues ou avec une nuit en refuge. Vous aurez alors besoin d’un sac à dos d’une contenance plus importante, qui vous permettra d’emporter le casse-croûte et une veste ou un coupe-vent pour vous protéger en cas d’intempéries.

 

fast-hiking veste

Quels sont les bienfaits du Fast-hiking ?

Selon les sports que vous pratiquez, il sera un bon complément d’entraînement. Il est en effet intéressant pour les randonneurs de longues distances, qui vont pouvoir ainsi travailler l’endurance. Lorsque l’on pratique le Fast-Hiking, le système cardiovasculaire se situe dans une zone que l’on appelle l’endurance fondamentale, soit entre 70 et 75 % de la fréquence cardiaque maximale. C’est la zone idéale pour améliorer la circulation sanguine, forcer son corps à utiliser les graisses comme carburant et améliorer ses performances.

Si vous pratiquez le trail, le Fast-hiking vous permettra d’améliorer votre technique dans les dénivelés, que ce soit en pente ou en descente. Par ailleurs, son rythme étant soutenu mais en aucune mesure comparable à celui d’un trail, vous allez pouvoir bénéficier d’un entraînement qui préservera vos articulations des chocs rencontrés dans votre sport habituel. Comme pour les randonneurs, les trailers qui s’essaient à ce sport évolueront en endurance fondamentale et amélioreront donc leur résistance à l’effort.

fast-hiking équipement

Le Fast-Hiking, ça ressemble à quoi ?

Parce qu’il est parfois difficile de se rendre compte juste avec des mots des différentes dimensions d’une discipline comme le Fast-Hiking, voici une vidéo réalisée par Millet qui décrit bien la pratique. Allure, types de terrains, équipement ; c’est une véritable définition du Fast-Hiking en images :

 

Bien entendu, si vous débutez en Fast-Hiking, vous ne pourrez tenir ce rythme, mais avouez que cette vidéo vous promet de belles sensations. Il suffit juste d’un peu d’entraînement !

 

À mi-chemin entre le trail et la randonnée, c’est une activité idéale pour entretenir sa forme et profiter pleinement de la splendeur des paysages traversés. Pratiqué dès le retour des beaux jours, le Fast-Hiking vous permettra de profiter de la montagne même quand la neige vient à manquer.

 

Les trois points-clés qu’il faut retenir sur le Fast-Hiking :

  • C’est une discipline accessible à tous, il suffit d’adapter ses parcours et ses défis à son niveau.
  • C’est une activité complète qui mixe renforcement musculaire et exercice cardio.
  • Pour pratiquer cette activité, pensez à bien vous équiper : chaussures, vêtements et bâtons de Fast-Hiking doivent être légers sans être choisis à la légère !

 

5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

A la Une !