5-conseils-pour-choisir-ses-chaussures-de-running

Le soleil pointe le bout de son nez et on espère qu’il va s’installer pour un moment. L’occasion de mettre au placard les après-ski et de faire prendre l’air à vos chaussures de course. Voici nos 5 conseils pour choisir ses chaussures de running, car il n’y a pas que le style qui compte 😉

La pointure

La pointure est l’une des caractéristiques les plus importantes dans le choix de sa chaussure de running. Il faut savoir que chaque marque taille différemment. Deux solutions s’offrent à vous si vous ne connaissez pas votre pointure dans la marque que vous souhaitez acquérir. La première solution, est de regarder sur la languette de votre chaussure de sport actuelle, la taille en centimètre de celle-ci (ce qui correspond à la taille japonaise). Ensuite, reportez-vous à la grille de correspondance centimétrique. La deuxième solution, est de télécharger et imprimer un footsizer qui vous indiquera votre pointure en centimètre et en EUR, US, UK.
L’idéal est de choisir une chaussure de running en ajoutez 1cm à votre mesure habituelle, le pied ayant tendance à gonfler pendant l’effort.

L’usage

Le choix de votre chaussure de trail ou de running se fait également en fonction du terrain arpenté : route, route et chemin (chemin stabilisé ou sous-bois), terrain accidenté (sentiers de nature).
Sur route, c’est l’amorti qui va être le plus important. Sur chemin, c’est la stabilité ainsi que les crampons qui priment, choisissez donc un bon maintien du pied. Enfin, Sur terrain accidenté, ce sont les matériaux (gore-tex), la protection (pare-pierres) et l’accroche de la semelle qui sont primordiaux.
Globalement, l’amorti est important pour tous les usages.

5-conseils-pour-choisir-ses-chaussures-de-running-2
Crédit photo : Brooks

La distance que l’on veut parcourir et la fréquence

Définir la distance parcourue et la fréquence de vos courses, permettra d’établir les principales caractéristiques de votre chaussure de course à pied. Par exemple, pour l’entraînement et les longues distances, préférez un bon amorti et la stabilité. Si vous pratiquez des entraînements courts ou de la compétition, choisissez une chaussure dynamique et légère.
Pour une faible fréquence de course sur courte distance, vous pourrez rester sur des modèles de bases selon votre profil. Pour une fréquence plus intense, avec une perspective de progression ou de course en compétition, optez pour des modèles plus techniques.

L’accroche

Qu’il s’agisse d’une course sur route, trail, ou sur d’autres types de terrain, l’accroche est un élément indispensable dans le choix de votre chaussure. Évidemment, une bonne accroche garantit la sécurité et la performance durant la pratique de course. Dans ce sens, les accroches avec crampons sont pratiques pour un running en pleine nature. La semelle joue un rôle primordiale selon les terrains. On privilégiera des crampons serrés sur terrain sec et des crampons plus espacés sur terrain boueux. on recense beaucoup de types de semelles dont les principaux sont : vibram, michelin, contagrip et continental.
S’il est question d’une course sur route, sur un terrain plat, l’idéal est de choisir des chaussures avec une accroche plus rigide. Portez votre choix sur des chaussures aux crampons moins accentués pour une usure moins rapide.

La foulée de vos pieds

choisir chaussure running selon la foulee

La type de foulée influe beaucoup sur le choix de votre chaussure de running ou de trail.
Avoir un pied universel signifie que vos pieds restent naturellement stables lors de la course et bien centrés.
Si vous avez un pied pronateur, vos pieds s’inclinent naturellement vers l’intérieur. Pour vous, le choix va s’orienter sur des chaussures pour pieds pronateurs voir hyperpronateur, pour les coureurs dits lourds.
Si vous avez un pied supinateur, c’est à dire naturellement orienté vers l’extérieur, c’est un peu plus compliqué. En effet, les modèles pour pieds supinateurs sont plus rares mais trouvables chez certaines marques. Vous pouvez donc opter pour une chaussure pour pieds universel.
Il n’y a qu’en pratiquant que vous trouverez la chaussure parfaite, adéquate et adaptée à vos pieds.

Astuce de notre pro Marion : pensez à tester vos chaussures neuves d’abord sur courtes distances pour éviter les trop grosses ampoules. 😉

3.60 avg. rating (75% score) - 5 votes

About The Author Justine

Laisser un commentaire