Pour cette nouvelle saison, nous avons le plaisir d’accueillir Hugo Laugier dans le #TeamEkosport. Skieur slopestyle, il rejoint l’équipe d’athlètes que nous soutenons déjà composée de Marine Bolliet, biathlète et Johann Baisamy, snowboardeur.

 
Hugo, présente-nous ton parcours ?

J’ai commencé le ski vers deux ou trois ans. Je n’ai jamais été dans un club alpin. Je skiais beaucoup avec mon père et ma mère en freeride, en bord de piste à Lans en Vercors et vers l’âge de 10 ans j’ai commencé à sauter un peu. On avait un petit snowpark chez moi. J’ai commencé les compétitions à l’âge de 11, 12 ans avec les Rossignol Air Tour et les Salomon Gib Academy. Au bout de deux ou trois ans, vers 15 ans, j’ai gagné la finale France de la Gib Academy, ça m’a permis de partir 1 semaine aux USA avec les pros rideurs de Salomon à Mammoth. C’était la première compétition que j’ai gagné. Après ça, je me suis inscris au club des Deux Alpes pour avoir un coach. On a fait les Coupes de France, les Championnats de France…L’équipe de France a ensuite été créée l’année des jeux (2014) et c’est vraiment les SFR Tour qui m’ont permis de monter et d’être en équipe de France.

 

Quelle est ta compétition préférée sur le circuit et celle que tu rêves de participer ?

Pour ma préférée ça a été le SFR TOUR de Vars, parce que j’ai enfin réussi à plaquer un run, le snowpark était vraiment bien, très bien shapé et cette année je me suis bien fait plaisir, c’était vraiment cool.

Celle où je rêverais de participer…Les X Games, c’est un rêve depuis que je suis tout petit parce que c’est celle que je vois depuis tout petit et ensuite les Jeux Olympiques. C’est une belle expérience à faire, une fois tous les 4 ans, c’est unique.

 
Pourquoi avoir choisi le slopestyle ? Est-ce que le halfpipe par exemple te plait aussi ?

Le halfpipe aurait pu me plaire, mais on en a tellement peu en France que je n’ai pas passé assez de temps dessus. Ça me fait plus peur aussi pour cette raison, même si j’en ai fait un peu. On est obligé d’en passer par là pour bien apprendre. J’ai bien aimé, mais je préfère le slopestyle qui est un peu plus varié, même si il y a plein de chose à faire en halfpipe.

hugo-laugier-pipe

 
Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Mes objectifs sont de continuer à faire les SFR en France et faire un Top 5 ou 8, notamment faire quelque chose sur l’étape de La Clusaz. Sur les Coupes du monde, j’aimerai bien faire un top 10 ou 15 sur l’étape de Sylva Plana (Suisse). Et de manière général faire tout le circuit AFP.

 
Tu fais beaucoup de petits edits pendant la saison, des projets de ce côté-là pour la saison prochaine ?

Je ne sais pas trop encore comment on va pouvoir filmer. Je n’ai pas de projets pour un gros film, je vais continuer à faire des petits edits tout au long de la saison, des vidéos et photos.

hugo-laugier-freeride

 
Quels conseils donnerais-tu à ceux qui souhaitent devenir athlète pro ?

De ne pas se forcer à vouloir skier ou faire des figures qui font peur parce qu’au début c’est facile, c’est plus simple de progresser, mais à un certain niveau quand tu as peur, c’est à ce moment-là que l’on se blesse. Il faut toujours y croire, faire quelque chose qui te plait, le faire avec amour et ne pas baisser les bras.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

About The Author Justine

Laisser un commentaire